Navigation des articles

simon-granger

Qu’est-ce qui éveille la méfiance des recruteurs dans un CV?

Femme d'affaire qui détruit des documents

Photo : Milles Studio / Shutterstock

Vous avez envoyé des centaines de CV, mais personne ne vous a rappelé? Certaines choses éveillent peut-être des soupçons chez les employeurs. Trois recruteurs partagent quelques-uns des éléments qui les laissent généralement de glace devant une candidature.

Des changements trop fréquents

«Les changements d’emploi fréquents sèment toujours des doutes. Nous cherchons des talents qui grandiront au sein de notre organisation, et en qui nous investirons temps et argent pour les faire évoluer au sein de notre entreprise.

«Lorsque nous voyons, dans un CV, que le candidat change d’emploi à chaque deux ans, nous nous posons des questions. Si votre CV comporte plusieurs changements d’emploi, il serait préférable d’inscrire, pour chaque emploi, la raison de votre départ

Lucy Rodrigues, Chef de section, acquisition et gestion de talents chez Métro

Clarifier ses contributions

«Il faut faire attention lorsque nous ne sommes pas en mesure de comprendre les périodes de temps que les gens ont passées dans chacune de leurs expériences de travail. Il faut également éviter de trop généraliser, et surtout s’assurer que le recruteur comprendra la contribution propre au candidat dans chacune des responsabilités énumérées.»

Jean-François Girard-Berberi, Chef principal Acquisition de talents, Rogers Communications

La clarté du parcours

«Je me méfie si je ne suis pas capable de bien évaluer le parcours de la personne parce que les dates ne sont pas indiquées ou que la chronologie n’est pas repérable rapidement. Je veux être en mesure d’évaluer si la personne a «fait le tour» de son poste, en connaître les tenants et aboutissants.

Le CV doit également bien présenter l’entreprise et le domaine d’activité de chaque expérience, car cela nous permet de pressentir cette personne pour des clients bien connus d’Adecco, avec qui nous avons des partenariats d’affaires serrés.

Maryse Plante, conseillère en ressources humaines senior – Ingénierie et technique chez Adecco Sherbrooke

En savoir plus

simon-granger
Simon Granger

Simon Granger s'intéresse aux enjeux touchant la formation, l'orientation professionnelle et l'accession au marché du travail. Il aime le café filtre, le point-virgule et les mots croisés.

Voir ses derniers articles »

Partager