Lettre-de-démission-Conseils-et-bonnes-pratiques

Lettre de démission :
Conseils, bonnes pratiques et modèle

Bien que non obligatoire, la remise d’une lettre de démission est une bonne pratique à respecter lors de l’annonce de votre départ à votre supérieur. Présenter une lettre de démission écrite en bonne et due forme vous permettra d’officialiser le tout, de démontrer votre attitude professionnelle et de quitter en laissant une bonne impression.

La lettre de démission doit être courte et concise, tout en y intégrant certaines informations clés qui pourraient être utiles au département des ressources humaines. Dans le corps de cet article, nous nous attarderons principalement aux différents éléments à intégrer dans votre lettre et nous vous fournirons un modèle de lettre que vous pourrez adapter à votre guise.

Les conseils de base essentiels
  • Votre lettre de démission ne doit pas faire plus d’une page (recto seulement). Comme mentionné précédemment, il s’agit plutôt d’une formalité et non d’une lettre justificative. Évitez d’y intégrer trop de détails. Si vous avez d’autres informations dont vous souhaitez faire part à votre employeur, vous pourrez le faire ultérieurement ; par exemple, lorsque vous remettrez votre lettre en main propre à votre supérieur ou lors de votre entrevue de départ avec le département des ressources humaines.
  • Il est impératif de toujours laisser votre lettre de démission en personne à votre employeur. Ne la déposez pas sur le bureau de votre patron en attendant qu’il la remarque et surtout, ne l’envoyez pas par courriel avant de l’avoir remis en main propre (vous pourrez l’envoyer via courriel par la suite).
  • Prenez le temps de remercier votre employeur pour l’opportunité qu’il vous a donné en vous offrant cet emploi.
  • Faites savoir que pour le temps qu’il vous reste à travailler au sein de l’entreprise (normalement un minimum de 2 semaines), vous vous efforcerez de faciliter la transition de vos dossiers en cours et que vous offrirez votre entière coopération.
  • Que vous partiez en bon ou en mauvais terme, ne mentionnez et ne blâmez jamais un collègue par écrit dans votre lettre de démission. Cela serait très mal vu. Ne faites pas de reproches, car cela ne serait aucunement constructif.
  • Dans votre lettre de démission, il est recommandé d’indiquer la raison de votre départ. La plupart du temps, la raison est que l’employé a obtenu un emploi dans une autre compagnie. Si vous quittez parce que vous éprouvez des conflits au travail ou pour quelconque raison sensible, il faut porter une attention particulière et user de diplomatie. Vous pouvez dire, par exemple, que vous souhaitez prendre une période de réflexion pour réévaluer votre carrière et vos possibilités futures.
  • Faites relire votre lettre par quelqu’un d’autre pour être certain de ne pas avoir fait de faute d’orthographe.
  • Gardez toujours en tête que cet employeur restera longtemps un contact que vos futurs employeurs pourront rejoindre afin d’obtenir des références sur vous. Restez donc positif, professionnel et quittez en laissant une très bonne impression.

Lettre-de-démission-Conseils-et-bonnes-pratiques

La structure – Quoi inclure
  • Logo de l’entreprise (Si vous pouvez agencer la lettre aux couleurs de l’entreprise, cela peut être un plus) ;
  • Date ;
  • Votre adresse ;
  • Nom et adresse de l’employeur ;
  • Titre (Lettre de démission) ;
  • Contenu de la lettre :
    • Mise en situation
    • Raison du départ
    • Remerciement
    • Transition et coopération ;
  • Date de votre départ de l’entreprise ;
  • Date de remise + signature.

Pour consulter un modèle et exemple de lettre de démission, cliquez ici.

Prêt à postuler? Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles.

Francis Roussin

Francis Roussin est un spécialiste en marketing web et digital nomad. Ayant découvert l’univers des ressources humaines lors de ses études universitaires, il s’intéresse particulièrement à tout ce qui touche au travail à distance, au droit du travail et à la rétention des employés. Après avoir complété un certificat en administration, Francis s’est spécialisé dans le domaine du commerce électronique.

2 Commentaires

  • mlu
    15 février 2019 23:00

    Un petit rappel: il n’y a aucune règle de droit qui oblige l’employé à donner le motif de sa démission sauf quelques exceptions rares. L’employé est libre de donner la raison de son départ ou de l’omettre complètement. Si la raison réelle du départ est relié à un conflit ou une autre situation litigieuse, il est fortement recommandé d’écrire « raisons personnelles ». Je n’ai jamais donné de motif dans mes lettres de démission.

    • Marie Jobboom
      18 février 2019 10:37

      merci pour ces précisions !

Répondre