Navigation des articles

monique-soucy

Comment trouver un emploi qui vous convient vraiment passé 50 ans?

Comment trouver un emploi qui vous convient vraiment passé 50 ans?

Photo : Monkey Business Images / Shutterstock

Lorsqu’on a franchi le cap de la cinquantaine, la recherche d’emploi peut susciter bien des peurs et du découragement. Ne tombez pas dans le piège des émotions; voyez plutôt cette étape comme un beau défi! Certains emplois sont taillés sur mesure pour les personnes de votre âge. Il suffit d’y croire, de vous faire confiance, et surtout, d’être ouvert au changement.

Si vous regardez vers l’avant avec vos lunettes du passé, vous risquez d’être déçu. Il faut réaliser que les temps ont changé et que le marché du travail a possiblement évolué depuis votre dernière recherche d’emploi. Vous devrez vous y adapter et vous ouvrir à une solution possiblement imprévue.

Évaluez vos besoins

Passé la cinquantaine, vous souhaitez probablement trouver un boulot qui a du «sens» pour vous, dans lequel vous aurez le sentiment d’être utile et apprécié.

Précisez d’abord votre profil, vos besoins et vos goûts actuels; c’est une étape cruciale à ne pas esquiver. Vous franchissez une période importante de votre vie, qui risque de faire émerger de l’insécurité, des peurs et de l’autosabotage.

Soyez lucide par rapport à vos besoins et vos attentes actuelles. Votre capacité à gérer la pression, la compétition, un gros stress, des horaires chargés, des déplacements exigeants a sans doute diminué.

Par contre, peut-être pouvez-vous aujourd’hui envisager des rôles utiles pour la collectivité et valorisants pour vous. Il se peut même que vous soyez prêt à diminuer vos attentes salariales, votre situation financière étant probablement plus stable aujourd’hui.

Quelle que soit la solution, vous vieillirez mieux si votre nouveau travail vous convient.

5 questions à se poser

Afin de déterminer la prochaine étape de votre parcours professionnel, posez-vous les cinq questions suivantes :

  • Quelles compétences et qualités vous démarquent?
  • Avez-vous des talents, des goûts ou des rêves sous-exploités?
  • Quelles seraient vos habiletés transférables dans un tout autre domaine?
  • Présentement, quels sont vos véritables besoins, intérêts, et limites ?
  • Qui pourrait avoir besoin de vous «tel quel» ?

De nombreux types d’emploi sont particulièrement adaptés aux travailleurs plus âgés, que ce soit parce qu’ils nécessitent une vaste expérience, ou parce qu’ils sont moins exigeants physiquement et psychologiquement.

Voici quelques exemples :

  • Travailleur autonome, consultant
  • Conseiller-vendeur dans un commerce de détail
  • Enseignant, coach ou mentor dans votre domaine
  • Formateur dans un organisme communautaire
  • Aide au devoir d’élèves, correcteur de textes d’étudiants
  • Brigadier scolaire – surveillant d’élèves à la cafétéria
  • Concierge, entretien / maintenance travaux légers
  • Surveillant à la sécurité

Le deuil d’une profession

Le choix que vous ferez vous forcera peut-être à faire le deuil de votre ancienne profession. Si c’est le cas, sachez que des intervenants spécialisés dans l’accompagnement des chercheurs d’emplois de 50 ans et plus peuvent vous aider à éviter des détours inutiles et à atteindre votre but plus rapidement.

Agir, bouger, transformer, se sentir utile et apprécié font partie des besoins essentiels de l’humain. D’ailleurs, plusieurs travailleurs approchant la retraite déguisent le travail en loisirs structurés. Ils se fixent des horaires, des buts à atteindre et divers accomplissements à réussir, en plus de la rénovation de la terrasse arrière…

Je crois personnellement que le travail aide à bien vieillir… à condition qu’il ne soit pas perçu comme un fardeau, mais comme un bienfait pour soi!

monique-soucy
Monique Soucy

Monique Soucy cumule plus de 25 ans d’expérience en tant que coach en gestion de carrière. Elle a aidé des milliers de personnes à réussir leur réorientation, à préciser leur profil professionnel, à personnaliser leur CV et à obtenir l’emploi convoité. Elle a écrit le livre J’ai mal à mon travail, publié aux Éditions de l’Homme et distribué partout dans la francophonie.

Voir ses derniers articles »

Partager