Navigation des articles

Un CV adapté aux 50 ans et plus

Un CV adapté aux 50 ans et plus

Comment adapter son CV quand on a cumulé près de 20 ans d’expérience dans son domaine? Une conseillère en gestion de carrière vous aide à y voir plus clair.

«J’ai 52 ans et je suis en recherche d’emploi depuis un an. J’ai de l’expérience en vente et en gestion et je cherche un emploi dans ce domaine. Comme je n’ai pas de retour sur mes demandes, j’ai aboli dans mon CV mes expériences professionnelles datant des années 80 afin de ne pas faire ressortir mon âge. Est-ce une bonne stratégie?»

À première vue, c’est une bonne idée d’avoir retiré de votre curriculum vitae les expériences professionnelles des années 80. En règle générale, on n’inscrit pas les emplois qui datent de plus de 15 ans dans son CV, puisque les employeurs pourraient croire que vos compétences ne sont plus à jour. Vous devez plutôt miser sur vos réalisations récentes. Toutefois, si ces expériences de travail sont extrêmement pertinentes en regard du poste visé, il peut être bon de les mettre.

Le secret n’est pas d’abolir vos expériences en fonction des dates, mais de mettre de l’avant celles qui sont directement liées à votre objectif de carrière.

Bien avant de rédiger votre CV, ciblez clairement vos attentes. Déterminez quels sont les postes qui vous intéressent, quelles sont les entreprises qui vous attirent et identifiez la région où vous souhaitez travailler. Vous pourrez ensuite rédiger votre CV en vous assurant qu‘il répond précisément aux exigences des offres d’emploi retenues.

Notez qu’à 50 ans, vous avez accumulé une grande expérience dans votre domaine. Loin d’être un obstacle, c’est un atout pour les recruteurs, notamment pour des postes de gestionnaires ou de directeur des ventes. Deux modèles de CV permettent de mettre en valeur la richesse de l’expérience acquise quand on a plus de 50 ans. Ce sont les CV par compétences et les CV par réalisations, aussi appelés CV fonctionnels. Ils mettent de l’avant votre savoir-faire, vos compétences-clés, votre expérience et vos forces.

Après un an de recherche d’emploi vaine, il apparaît toutefois urgent que vous alliez chercher de l’aide pour ne pas vous épuiser et perdre votre estime personnelle. Plusieurs organismes offrent des services gratuits aux chercheurs d’emploi de 40 ans et plus.

Ils peuvent vous aider à peaufiner votre stratégie et vos techniques tout en élargissant votre réseau de contacts. À l’Association Midi-Quarante, 83 % des participants trouvent du travail dans les 12 semaines qui suivent leur inscription. À Montréal, le Centre Eureka peut vous aider. Vous pouvez aussi communiquer avec les clubs de recherche d’emploi ou le Regroupement québécois des organismes pour le développement de l’employabilité.

Partager