Maîtrise
Psychoéducation

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 88.7%
Emploi en lien avec la formation : 94.4%
Taux de chômage : 5.2%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Les études universitaires de deuxième cycle du programme de maîtrise en psychoéducation dirigent les diplômés vers une carrière comme psychoéducateurs ou psychoéducatrices. Ces derniers devront toutefois être membres de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec afin d’exercer à ce titre.

Au terme de leur formation, les diplômés auront acquis les connaissances nécessaires au développement de l’inadaptation psychosociale. Ils pourront ainsi intervenir auprès de personnes aux prises avec des difficultés d’adaptation comportementales. Les psychoéducateurs travaillent en contact direct avec leur clientèle de tous âges et en provenance de tous les milieux.

Ce programme d’études permet aussi aux finissants d’obtenir des postes de professeurs ou de chercheurs, de conseillers à l’éthique, de conseillers scientifiques, de responsables de programme ou de gestionnaires dans plusieurs types d’organisations.

Professions visées 

  • Psychoéducateurs ou psychoéducatrices

Profil recherché

Afin de suivre avec succès cette formation, les candidats doivent d’abord posséder d’excellentes capacités communicationnelles et relationnelles. Ces capacités leur seront également nécessaires sur le plan professionnel afin qu’ils puissent effectuer des interventions avec efficacité et créer des liens de confiance avec la clientèle.

Par ailleurs, on leur demandera d’avoir un excellent sens de l’organisation, un bon esprit d’analyse, un excellent jugement et une grande capacité d’adaptation à tout type de clientèle provenant de différents milieux. La persévérance ainsi que le sens de l’observation représentent d’autres critères recherchés chez ces futurs travailleurs.

Perspectives

Les données les plus récentes compilées par le ministère de l’Éducation dans son Enquête Relance 2015 indiquent que 88,7 % des 245 finissants de ce programme d’études en 2013 étaient actifs sur le marché du travail à la suite de l’obtention de leur diplôme de maîtrise. De ce nombre, 86,1 % occupaient un emploi à temps plein.

Les perspectives professionnelles des diplômés seraient favorables dans toutes les régions du Québec jusqu’en 2019, selon Emploi-Québec. Il n’y a que la région estrienne qui présente des perspectives plutôt acceptables pour le métier de psychoéducateur.

Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles en Santé.
Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles en Services sociaux, sciences sociales et éducation.