Maîtrise
Physiothérapie


< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 90,3%
Emploi en lien avec la formation : 98,6%
Taux de chômage : 1,2%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Les diplômés d’études universitaires de 2e cycle (maîtrise) en Physiothérapie, membres de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec pourront faire carrière à titre de physiothérapeutes.

Ils interviendront alors auprès de patients aux prises avec une incapacité physique en évaluant leur état, en planifiant et en créant des programmes de traitement afin d’améliorer leur bien-être physique ou de soulager leurs douleurs. Le suivi de leurs patients et l’adaptation des traitements feront également partie de leurs responsabilités principales.

Ces professionnels de la santé œuvrent principalement dans des hôpitaux, des cliniques privées, des centres de soins de longue durée, des centres de réadaptation ou des organisations sportives.

Professions visées 

  • Physiothérapeute

Profil recherché

Comme ils doivent procéder à des manipulations demandant parfois de la force et de l’endurance physique, les physiothérapeutes doivent être en bonne santé et posséder une bonne dextérité manuelle.

Leurs habiletés communicationnelles et relationnelles (respect, écoute, empathie, etc.) seront mises à profit lors de leurs rencontres avec leurs patients envers qui ils seront en relation d’aide. Ces habiletés leur seront aussi utiles afin de collaborer avec les autres professionnels de la santé. Voilà pourquoi on leur demandera également d’être capables de travailler en équipe.

L’esprit d’analyse et la capacité à résoudre des problèmes sont d’autres qualités recherchées.

Perspectives

La profession de physiothérapeute fait partie des possibilités de carrière les plus prometteuses à la grandeur du Québec. En raison du vieillissement et de la croissance de la population ainsi que de l’augmentation des services de soins à domicile, les diplômés n’auront pas de difficulté à entrer sur le marché du travail dans le domaine public ou dans le secteur privé. Emploi-Québec estime que la relève est présentement insuffisante pour répondre aux besoins et compenser les départs à la retraite.

Quant aux perspectives professionnelles en milieu hospitalier, les physiothérapeutes expérimentés ayant suivi une formation complémentaire pourraient avoir accès à des postes de direction des services de physiothérapie.