Maîtrise
Ergothérapie


 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 90,5%
Emploi en lien avec la formation : 99,4%
Taux de chômage : 4,5%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Les personnes souhaitant exercer le métier d’ergothérapeute doivent terminer leurs études universitaires de 2e cycle en obtenant leur maîtrise en Ergothérapie. Une fois leurs études terminées, elles sont dans l’obligation d’être membres de l’Ordre professionnel des ergothérapeutes du Québec afin d’obtenir leur droit de pratique.

Le rôle des ergothérapeutes consiste à planifier et à superviser des programmes d’activités pour des personnes aux prises avec des incapacités physiques, psychologiques ou mentales et ce afin de leur permettre de s’adapter à leur quotidien ou de s’intégrer dans leur milieu. Leurs actions visent principalement à aider les patients à améliorer leur capacité à s’occuper d’eux-mêmes.

Professions visées 

  • Ergothérapeutes

Profil recherché

Le sens de l’observation et la capacité d’analyse sont des compétences essentielles pour exercer en tant qu’ergothérapeute, métier qui consiste à intervenir dans différentes situations auprès de personnes malades, blessées ou dans le besoin. On leur demandera d’être à la fois autonome et d’être en mesure de travailler en équipe avec d’autres professionnels de la santé.

Comme les contacts avec leurs patients sont fréquents, ces professionnels doivent mettre à profit leurs habiletés communicationnelles et relationnelles (écoute, respect, tact, empathie, etc.). Ils doivent être persuasifs afin de stimuler leurs patients à retrouver leur autonomie.

Perspectives

Malgré une demande de main-d’œuvre modérée, Emploi-Québec prévoit que les perspectives sont favorables pour les ergothérapeutes dans la majorité des régions de la province.

De fait, ces derniers pourront faire carrière dans le domaine public : hôpitaux, centres de réadaptation,  CLSC et CHSLD ou dans le secteur privé. Les candidats ayant la fibre entrepreneuriale pourront même ouvrir leur propre clinique.

Comme pour la plupart des postes dans le secteur de la santé, le vieillissement de la population et l’augmentation des besoins de soins de santé feront en sorte de maintenir la tendance à la hausse pour cette profession au cours des années à venir.