DEP
Pose de revêtements de toiture

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 86,2%
Emploi à temps plein : 81.2%
Emploi à temps plein en lien avec la formation : 76,9%
Taux de chomage : 2,9%
Salaire horaire médian : 28$
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Acceptables

Emplois dans le secteur

Grâce à l’obtention du DEP Pose de revêtements de toiture, les diplômés pourront avoir intégré le marché du travail comme couvreurs ou poseurs de bardeaux. Cette formation les prépare ainsi à accéder à des postes au sein d’entreprises en toitures ou en bâtiment. Ils pourront aussi choisir de travailler à leur compte.

Les principales compétences acquises lors de la formation consistent à installer, réparer ou remplacer différents types de toits (p. ex. : plats ou en pente) ou de revêtements de toiture (p. ex. : bardeaux, tuiles, etc.). Ils doivent également apprendre à garantir la sécurité du travail effectué sur les toits en installant, entre autres, des échafaudages. Dans certains cas, ils peuvent procéder à l’évaluation des coûts des travaux.

Professions visées 

  • Couvreurs/couvreuses et poseurs/poseuses de bardeaux (7291)

Profil recherché

Passant la majorité de leurs journées dans les hauteurs, ces futurs travailleurs ne doivent évidemment pas avoir le vertige. Ils sont généralement en excellente forme physique, car le déplacement d’objets lourds fera partie de leur quotidien. Ils possèdent une excellente endurance leur permettant de travailler dans des conditions parfois difficiles et de faire face à des changements extrêmes de température.

La minutie ainsi que la précision sont des qualités essentielles pour suivre cette formation qui requiert une grande dextérité manuelle. Les employeurs favoriseront généralement à l’embauche des candidats ponctuels ayant le sens de l’initiative et de l’organisation.

Perspectives

Les perspectives d’emploi à la sortie de la formation des couvreurs sont jugées « acceptables » par Emploi-Québec dans la plupart des régions de la province. Même son de cloche chez la Commission de la construction du Québec qui estime que les perspectives d’emploi sont « plutôt bonnes ».

Le bon taux de placement des diplômés du DEP Pose de revêtements de toiture s’expliquerait, entre autres, par un roulement important du personnel dans le domaine. De fait, le dernier taux d’emploi enregistré en 2015 se situait à 86,2 % et le taux de chômage à seulement 2,9 %, et ce, malgré l’aspect saisonnier de ce secteur d’activité.

Liste des établissements

Capitale-Nationale – Commission scolaire de la Capitale – ÉMOICQ
Laval – Commission scolaire de Laval – C.F.P. Le Chantier
Montérégie – Commission scolaire des Grandes-Seigneuries – C.F.P. de Châteauguay

Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles en Construction, production et manutention.