Comment maximiser sa démarche d’orientation professionnelle?

Vous est-il arrivé de vous questionner sur vos compétences ou sur l’origine de certaines insatisfactions vécues au travail? Avez-vous le sentiment d’être à la croisée des chemins dans votre carrière? Des évènements de votre vie professionnelle ou personnelle ont-ils modifié votre point de vue sur votre cheminement et votre équilibre de vie? Avez-vous envie de vous outiller afin de mettre à profit votre plein potentiel même si votre carrière se porte bien?

Si une ou plusieurs de ces questions définissent votre situation professionnelle actuelle, entamer un processus d’orientation pourrait vous aider à faire le point et, éventuellement, prendre les bonnes décisions. Toutefois, comment rendre cette expérience optimale? Choisir un conseiller d’orientation peut s’avérer complexe, surtout lorsqu’on connaît peu cette profession aux multiples facettes.

Sachez d’abord que le conseiller d’orientation est là pour vous accompagner et vous aider à faire du sens dans ce qui vous semble flou ou abstrait par rapport à votre avenir professionnel. Il agit à titre de guide et de facilitateur afin de vous aider à cibler vos besoins, vos principaux critères de satisfaction et plus encore!

Néanmoins, vous demeurerez maître de vos choix. Bien sûr, ce dernier pourra vous fournir quelques suggestions, en s’appuyant sur une analyse rigoureuse de votre situation et ce, dans le but de vous aider à réaliser vos aspirations profondes.

Afin de maximiser votre démarche d’orientation, voici trois judicieux conseils :

1 – Bien choisir son conseiller

L’expertise 

Tout d’abord, il faut savoir qu’un conseiller d’orientation qualifié doit être membre de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec (OCCOQ). Si le professionnel que vous envisagez consulter fait partie de l’Ordre, c’est qu’il détient l’expertise et la formation requise pour bien vous accompagner.

Ensuite, qui dit processus d’orientation dit discussions approfondies. Le conseiller d’orientation travaille à vous guider dans vos réflexions concernant différents aspects de votre vie tels que votre fonctionnement, vos ressources personnelles, vos valeurs, vos aptitudes, vos compétences etc. Vous aurez donc à parler de vous de façon détaillée. Pour tirer profit vos rencontres, vous devez vous sentir à l’aise et en confiance. Sans ce lien de confiance, il vous sera difficile d’échanger et de rendre votre expérience significative et enrichissante.

Le style et les approches 

Les conseillers d’orientation, tout comme les autres professionnels de la relation d’aide, ne privilégient pas tous le même type d’interventions. Prenez le temps de vous informer sur le sujet, de situer quel style ou approche vous conviendrait le mieux et de « magasiner votre conseiller » afin de vous sentir pleinement à l’aise avec lui. Parlez avec des gens de votre entourage, allez chercher des recommandations si cela peut vous rassurer et vous aider à vous investir davantage par la suite.

2 – S’impliquer dans sa démarche

Un engagement commun

Un processus d’orientation se construit en partenariat avec votre conseiller. Il est important d’être prêt à vous investir dans cette démarche, à consacrer du temps et de l’énergie dans vos rencontres, mais également en dehors celles-ci.  Par exemple, le conseiller pourrait vous proposer de réaliser certains exercices afin de pousser plus loin votre réflexion. À cet effet, plusieurs études démontrent que plus vous êtes investis, de part et d’autre, plus vos chances de trouver satisfaction dans le processus d’orientation augmenteront. Il ne s’agit pas de regarder le conseiller conduire le train, mais de devenir son copilote.

Osez communiquer

Soyez à l’aise de communiquer vos besoins, vos attentes ou encore vos insatisfactions par rapport à votre processus. Évidemment, faites-le le plus rapidement possible afin que le conseiller puisse s’ajuster rapidement et clarifier vos attentes avec vous.

3 – Utiliser ses acquis et outils tout au long de sa vie

La conclusion d’un processus d’orientation n’est pas une finalité en soi. Plusieurs évènements imprévus peuvent modifier votre parcours ou encore vos choix initiaux, que ce soit la perte d’un emploi, un déménagement ou la naissance d’un enfant. Vos besoins, vos priorités ou encore vos intérêts peuvent être amenés à changer et vous devrez y réagir. Conservez les acquis et outils résultant de votre processus d’orientation et référez-vous y lorsque nécessaire afin de consolider vos apprentissages sur vous-même. Vous pourrez ainsi réagir avec agilité face à votre environnement.

Enfin, il est toujours possible de revoir votre conseiller d’orientation si une mise à jour s’impose.

Par Fanny Charbonneau, conseillère d’orientation chez BrissonLegris

Prêt à postuler? Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles.

BrissonLegris Révélateurs de potentiels

BrissonLegris, révélateurs de potentiel, est une firme-conseil spécialisée en orientation, consultation et conception. L’entreprise aide les organisations et les individus de tous âges à planifier et développer leur parcours scolaire et professionnel.

Répondre