Baccaulauréat
Optométrie


 

En emploi : 91,7%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

L’accès au métier d’optométriste commence obligatoirement par l’obtention d’un baccalauréat en Optométrie pour accèder ensuite au doctorat. Les diplômés devront ensuite acquérir par un permis d’exercice auprès de l’Ordre des optométristes du Québec.

En plus de pouvoir prescrire des lunettes ou des lentilles cornéennes à leurs patients après avoir examiné leurs yeux, ces professionnels de la santé sont en mesure de diagnostiquer des maladies ou des troubles oculaires et de recommander des traitements.

Ils œuvrent en majorité en pratique privée, mais ils ont la possibilité de travailler dans des établissements de santé, d’agir à titre de consultants ou d’occuper des postes administratifs dans le domaine public.

Professions visées 

  • Optométriste

Profil recherché

Puisque les optométristes sont appelés à collaborer avec d’autres professionnels de la santé en ce qui a trait au suivi de l’état de santé de certains patients, ils doivent posséder de bonnes habiletés communicationnelles et savoir travailler en équipe.

De plus, comme ils ont la responsabilité de conseiller leurs patients à propos de la santé de leurs yeux, ils doivent également faire preuve de respect, de patience, d’écoute et d’empathie.

Ces professionnels ont intérêt à combiner leur passion pour les sciences à leurs ambitions entrepreneuriales. Le leadership, la persévérance et un grand sens des responsabilités représentent donc des qualités non négligeables.

Perspectives

Selon Emploi-Québec, les perspectives professionnelles en optométrie sont favorables dans la plupart des régions du Québec. Le taux de chômage inexistant de cette profession est la preuve d’un placement presque garanti pour les diplômés.

La possibilité de travailler à son compte ou pour des organisations existantes favorise les possibilités de carrière, sans oublier le vieillissement et la croissance de la population qui font augmenter les besoins en soins de santé visuelle.

En cours de carrière, les optométristes auront l’occasion de se spécialiser dans un secteur en particulier de leur domaine (p. ex. : optométrie pédiatrique). Ils pourront, s’ils le désirent, poursuivre leurs études de deuxième cycle universitaire afin de s’orienter dans le domaine de la recherche.