Baccalauréat
Médecine dentaire

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 83.7%
Emploi en lien avec la formation : 100%
Taux de chômage : 0%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Le programme d’études universitaires de Médecine dentaire outille les diplômés en vue d’exercer le métier de dentiste. Il est à noter que ces derniers doivent être membres de l’Ordre des dentistes du Québec pour porter le titre professionnel.

Les dentistes ont comme principales responsabilités de dépister, de diagnostiquer et de traiter des maladies, des blessures ou des anomalies des dents et de la bouche.

Ils offrent des soins préventifs aux patients et ils peuvent effectuer certaines interventions chirurgicales ou encore effectuer des recherches en médecine dentaire. Une grande majorité d’entre eux travaillent en cabinet privé.

Professions visées 

  • Dentiste

Profil recherché

Les principales qualités recherchées chez les dentistes sont la dextérité manuelle pour la manipulation précise de différents instruments et la concentration pour les interventions pouvant s’étaler sur de longues périodes.

Comme ils sont appelés à prendre des décisions importantes relatives à la santé de leurs patients, ils doivent posséder un excellent jugement et un sens des responsabilités développé.

L’écoute, le respect, l’empathie et la patience sont des habiletés communicationnelles et relationnelles requises pour ces professionnels de la santé qui sont en contact de proximité avec leurs patients. Ils doivent aussi être en mesure de transmettre de l’information scientifique ou médicale avec clarté.

Perspectives

Les diplômés en médecine dentaire possédant du leadership et un esprit entrepreneurial pourront ouvrir leur propre cabinet dès leur entrée sur le marché du travail. D’autres iront acquérir de l’expérience dans un cabinet existant.

Le vieillissement de la population, l’augmentation des besoins en soins de santé et les départs à la retraite devraient favoriser davantage les perspectives de carrière au cours des prochaines années.

À la fin de leur programme d’études ou en cours de carrière, les dentistes auront l’occasion de poursuivre leur formation universitaire dans une dizaine de spécialités en médecine dentaire (p. ex. : dentisterie pédiatrique, chirurgie buccale, santé dentaire communautaire, etc.).