5-conseils-pour-bien-utiliser-le-téléphone-en-recherche-d’emploi

5 conseils pour bien utiliser le téléphone en recherche d’emploi

À cette époque où la technologie bat son plein, les habitudes des chercheurs d’emploi ont grandement changé ; ne serait-ce que par l’utilisation du courriel, des réseaux sociaux, la recherche d’offres d’emploi sur le web et la possibilité de faire une entrevue à distance via le web.

Toutefois, certaines pratiques demeurent toujours d’actualité, comme recourir au bon vieux téléphone.

Justin Choquette, conseiller en emploi, observe que sous prétexte que le téléphone serait désormais désuet, certains chercheurs d’emploi négligent l’utilisation de cet outil, mais également la préparation nécessaire à un appel.

Il y a une croyance populaire qui s’est développée comme quoi il demeure inutile d’appeler une grande entreprise afin d’y soumettre sa candidature car il semblerait que personne ne souhaiterait prendre la peine de vous répondre pour ce type de demande.

Pour confondre les sceptiques, Justin parle d’une cliente, qui est parvenue grâce à l’utilisation du téléphone, à obtenir un entretien au ministère de l’environnement et un autre chez Rio Tinto Alcan, la branche aluminium du groupe minier Rio Tinto.

Toutefois, il est important d’être bien préparé. Justin et moi vous offrons nos meilleurs conseils pour bien utiliser le téléphone en recherche d’emploi, basés sur notre expérience.

1- Préparez votre discours

Rien de pire que de ne pas savoir quoi dire.

-Oui, vous vouliez me parler. C’est à quel sujet?

-Euh… C’est que… Bon, je me demandais… euh… Désolé de vous déranger, mais… euh…

Cet exemple est à peine caricaturé et représente le genre d’échange que j’ai déjà eu avec des chercheurs d’emploi, dans le temps où j’étais moi-même employeur.

Il est important de savoir décrire en peu de mots qui vous êtes et quelles sont vos intentions.

Votre demande doit être claire et susciter la curiosité. Le ton de votre voix et le choix de vos mots influenceront grandement l’attention qui sera portée à votre égard.

Souriez! La personne l’entendra.

Mettez-vous à la place de l’employeur (quel est son avantage à vous écouter) et pratiquez-vous. C’est très difficile de se vendre au téléphone car on ne vous voit pas et la relation ne tient qu’à un fil (désolé pour le jeu de mot!).

2- Ayez tous les détails en main

Le succès d’un appel est déterminé bien avant que vous ayez le téléphone en main.

Faites vos recherches avant de composer le numéro et gardez l’information sous les yeux.

Ayez sous la main, papier, crayon et agenda.

Est-ce que vous avez le nom de la personne responsable du département pour lequel vous avez un intérêt? Avez-vous une idée de qui elle est?

L’information relative aux personnes en poste est vraiment facile d’accès : Réseaux sociaux, Site de l’entreprise, répertoire des entreprises du Québec ou encore par clavardage auprès du service à la clientèle de l’entreprise en question.

3- Sachez transiger avec la réception

D’abord, soyez poli et formulez une demande claire et courte. Un réceptionniste n’a souvent pas de temps à perdre!

Si vous n’avez pas le nom de la personne responsable, demandez-le et prenez-le en note. Ensuite, vous pourrez demander à lui parler.

Si le réceptionniste vous dit qu’il n’est pas disponible, vous pouvez lui demander quel serait le meilleur moment pour lui parler.

On vous demande si c’est pour une demande d’emploi? Vous pouvez répondre que ça fait partie de vos plans, mais que vous aviez des questions de précision à ce sujet.

Si le réceptionniste vous propose de répondre à ces questions, préparez-vous des questions assez techniques (tout en étant pertinentes) qui demandent vraiment l’intervention de la personne ressource.

4- Livrez votre message avec efficacité

Il y a plusieurs issues possibles lors d’un échange téléphonique et certaines sont plus souhaitables que d’autres. En ordre, voici ce que vous allez souhaiter :

Intention #1 : Obtenir une rencontre en personne ou dit autrement, le gros lot! Même s’il n’y a pas de poste disponible dans l’immédiat ou que l’entretien s’avère informel, c’est super, car vous allez établir un réel contact.

Intention #2 : S’il n’est pas intéressé à vous convoquer pour un entretien, vous pouvez lui proposer d’aller lui porter votre curriculum vitae en main propre.

Intention #3 : Si cela est impossible, vous pouvez envoyer votre CV via un courriel personnalisé directement à la personne responsable.

Intention #4 : Si la proposition de remettre votre CV est déclinée, vous pouvez demander s’il y a d’autres pistes d’emploi à explorer.

Intention #5 : Rendu là, franchement, je vous accorde la permission de passer à un autre appel!

5- D’autres trucs et astuces

Il y a des principes à garder en tête au moment d’utiliser le téléphone.

Si vous tombez sur une boîte vocale ou que l’on vous dit que la personne est occupée, vous pouvez rappeler plus tard ou vous pouvez laisser un message. Toutefois, en laissant le message, évitez de mentionner l’objet de votre appel. Laissez seulement votre nom et votre numéro de téléphone.

Si vous réalisez que la personne est en vacances, tentez de savoir qui la remplace durant cette période.

Les probabilités de parler à la personne ciblée s’avèrent plus grandes quand vous appelez tôt le matin.

Si le réceptionniste est peu sympathique à votre égard et que vous souhaitez l’éviter, vous pouvez appeler durant l’heure du dîner. Une autre personne risque de le remplacer.

En faisant des démarches par téléphone, il faut être capable de bien encaisser les coups. Votre moral peut être affecté, car vous aurez souvent le sentiment de déranger ou d’être ignoré. Si la personne prend l’appel, c’est qu’elle a le temps.

Sachez vous féliciter pour vos efforts, en tenant compte du nombre d’appels que vous avez effectué, plutôt que de vous concentrer sur les résultats obtenus. Concentrez-vous sur les succès et tâchez d’oublier les expériences difficiles.

Permettez-moi de terminer cet article avec un dernier jeu de mot : Non, la ligne n’est pas morte. Le téléphone demeure encore un précieux allié pour les chercheurs d’emploi.

Merci à Justin Choquette, conseiller en emploi chez Doc Formation pour sa collaboration à cet article.

Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles.

Mathieu Guénette

Mathieu Guénette est un conseiller d’orientation à son compte de plus de 20 ans d’expérience, auteur, chargé de cours et ayant travaillé auprès d’une clientèle variée (jeunes, adultes, gestionnaires, chercheurs d’emploi). En 2017, il a obtenu à la fois le prix professionnel de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec et celui du Livre RH de l'année de l'Ordre des CRHA pour l’ouvrage Le candidat viscéral. Il offre ses services à Montréal, dans Lanaudière et à distance. Son site internet regorge de références pratiques pour vous : Les chercheurs de sens.

Répondre