Navigation des articles

stephane-plante

Top 5 de l’effeuilleur!

top5_livres

L’heure est au bilan. Et votre humble effeuilleur n’y échappe guère.

Eh oui! Déjà un an à effeuiller. À lire, relire, prendre en note, souligner.

Je plonge donc tête première avec mon propre palmarès de fin d’année. Sans ordre particulier cependant. Seulement pour le plaisir de se remémorer les bons moments de l’année littéraire.

Les voici donc… juste pour vous. Bonne lecture.

Instructions pour un éventuel gouvernement socialiste qui souhaiterait abolir la fête de Noël
« Cette pièce de théâtre au titre aussi longuet que didactique nous convie tout de même à un emportement réel entre deux comédiens chevronnés dans une diatribe entremêlant contexte socio-économique catastrophique et drames personnels. »

Charles Sirois, l’homme derrière François Legault
« L’ouvrage de Richard Le Hir rassemble de nombreux articles déjà publié sur le site Vigile. Le tout ayant été remanié et actualisé dans bien des cas. Non, il n’est pas tendre avec Sirois : «C’est un écumeur qui rafle la crème au passage dans toutes ses opérations… » Le ton est donné! »

Gouvernance, le management totalitaire «Tout le flou sémantique entourant le concept même de gouvernance le rend infiniment malléable : on peut lui faire dire tout et son contraire à l’aide de formules creuses. »

Choisir le progrès national
«(Dans le bouquin)Les attaques répétées contre l’ancien gouvernement de Jean Charest, qui fut tout de même au pouvoir pendant près d’une décennie, ne manquent pas de mordant. Le règne de Charest est d’ailleurs dépeint comme celui d’un «à-plat-ventrisme historique.» Rien de moins.»

La mort de l’élite progressiste
Hedges décortique toute la logique du pouvoir : «Aussitôt que des gestes violents, même insignifiants, commencent à perturber les mécanismes de la gouvernance, l’élite du pouvoir les invoque pour justifier l’emploi d’une force disproportionnée contre les agitateurs réels ou présumés, ce qui a pour seul effet de nourrir la peur et la colère chez les dépossédés.»

Partager

SUR LE MÊME SUJET