Navigation des articles

sylvie-l-rivard

Maximiser sa visite au salon de l’emploi

Photo : Ali Mufti / Shutterstock.com

Photo : Ali Mufti / Shutterstock.com

La qualité de votre présentation est votre meilleure arme pour impressionner les recruteurs. Certaines stratégies pourraient toutefois vous aider à mettre toutes les chances de votre côté.

Arrivez tôt

Le matin, les exposants sont davantage frais et dispos. «De plus, en fin de journée, ils ont déjà en main plusieurs bons CV et sont plus sévères dans leur sélection de candidats», remarque Cybèle Rioux, conseillère en ressources humaines et présidente d’Alizé ressources humaines.

Évitez l’heure du dîner, ajoute Caroline Lefebvre, conseillère en ressources humaines chez Adecco, services de ressources humaines, à Longueuil. «Avec un personnel réduit, les files d’attente s’allongent et les recruteurs ont moins de temps à vous consacrer.»

Consultez le plan du salon

Prenez quelques minutes pour repérer l’emplacement des exposants qui vous intéressent. Prévoyez près de trois heures pour faire le tour complet du salon de l’emploi.

Allez droit au but

Lorsque vous vous présentez à un kiosque, prenez les devants. «Dites bonjour au recruteur, regardez-le dans les yeux et donnez-lui une poignée de main ferme», suggère Caroline Lefebvre.

Expliquez clairement ce que vous recherchez comme emploi et ce que vous avez à offrir, en faisant des liens entre vos expériences de travail et les postes convoités. Remettez ensuite vos CV et cartes de visite.

Le temps qu’on vous accordera variera selon l’entreprise, l’affluence au kiosque et l’intérêt que vous susciterez, souligne Cybèle Rioux. «Mais cela ne dépassera pas quelques minutes. C’est pourquoi il faut aller à l’essentiel.»

Posez les bonnes questions

Après avoir répondu aux questions du recruteur, posez-en une qui montre vos efforts de recherche sur l’entreprise, conseille Cybèle Rioux.

«Si vous avez lu que l’entreprise voulait développer sa clientèle internationale, demandez-lui dans quels pays, en soulignant au passage que vous parlez l’anglais et le chinois, par exemple.» Cela démontre à la fois votre intérêt pour l’entreprise, votre compréhension de ses réalités et comment vous pouvez l’aider.

«Posez aussi des questions sur l’emploi pour lequel vous postulez [horaire, tâches, équipe de travail, etc.] et renseignez-vous sur la prochaine étape du processus de sélection», renchérit Caroline Lefebvre.

Tentez votre chance

Si une entreprise qui vous intéresse grandement n’affiche pas d’offres correspondant à votre profil, manifestez tout de même votre intérêt pour un emploi, poursuit Cybèle Rioux.

«Parfois, les postes à pourvoir ne sont pas tous affichés. Si vous faites bonne impression et que vous êtes qualifié pour un poste, le recruteur peut conserver votre CV et vous garder en tête pour une ouverture future.»

Préparez votre sortie

N’oubliez surtout pas de prendre les cartes professionnelles des exposants pour pouvoir effectuer un suivi après votre rencontre.

Les questions les plus courantes

Les recruteurs tenteront de connaître rapidement les candidats en posant certaines questions. Assurez-vous de préparer des réponses convaincantes!

  • Quelle est votre expérience (dans une tâche, un secteur d’activité, avec un type de clientèle, un logiciel informatique, etc.)?
  • Avez-vous déjà supervisé des employés?
  • Parlez-vous anglais? (Si oui, attendez-vous à quelques questions dans cette langue.)
  • À partir de quand êtes-vous disponible?
  • Quelles sont vos disponibilités?
  • Dans quelles villes êtes-vous prêt à travailler?
  • Quelles sont vos attentes salariales?
  • Pourquoi voulez-vous travailler pour notre entreprise?
  • Pourquoi devrions-nous vous embaucher?
  • Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi?

Dans ce dossier

Partager