Navigation des articles

nadine-beaupre

Comment faire comprendre à votre patron qu’il a tort?

Comment faire comprendre à votre patron qu'il a tort?

Photo : Gonzalo Aragon / Shutterstock

Votre patron fait fausse route. Sa vision est étroite, et il se dirige droit dans un mur. Vous vous sentez pris entre l’arbre et l’écorce, puisque son ego parle plus fort que le gros bon sens. Comment lui faire comprendre qu’il erre, sans vous placer vous-mêmes dans une position inconfortable?

Dans le cadre de ma pratique, je suis souvent témoin du mal-être qui résulte de conflits de valeurs, de messages contradictoires ou de distorsions entre les attentes réelles et perçues. Ces situations créent de la souffrance, alimentent un sentiment d’impuissance et brime la libre expression des talents des employés.

C’est pourquoi, en tant qu’employé, il importe d’agir lorsque vous constatez que votre patron commet une erreur.

Qu’on se le tienne pour dit : votre intervention n’a pas pour but de paraître plus brillant que les autres. Votre intention est avant tout d’assurer la pérennité de l’organisation.

N’ayez aucune attente de reconnaissance pour votre sauvetage; vous faites simplement votre devoir de bon citoyen organisationnel!

Comment passer le message?

Voici une démarche en 10 étapes pour aider votre patron à se sortir de sa fâcheuse position.

1. Établissez une relation de partenariat instantanée : allez le rejoindre sur son terrain et proposez-lui de prendre un temps d’arrêt pour lui communiquer un renseignement utile. Soyez en mode solutions!

2. Allez prendre une marche ou demandez-lui de se lever avec vous : cette technique réveille tout le corps, amène une généreuse bouffée d’oxygène au cerveau, change la dynamique de l’intervention et cela vous permettra de reprendre vos esprits.

3. Initiez un dialogue centré sur les valeurs : énoncez clairement votre intention. Soyez convainquant, parlez son langage, soyez direct, courageux et authentique, communiquez-lui vos attentes. Vous avez dans vos fonctions un devoir de gérer votre patron!

4. Faites la part des choses : partagez votre perception de la situation. Posez les bonnes questions, élargissez vos perspectives diverses. Selon le contexte, donnez-lui des faits, des données, des tendances, des idées et des solutions. Distinguez ce qui est possible, ce qui est normal, ce qui est éthique et ce qui est désiré.

5. Anticipez les obstacles : repérez les sources de conflits potentiels entre les personnes, les fonctions et les divers niveaux hiérarchiques et agissez en conséquence.

6. Accordez-lui un moment de réflexion : soyez à l’écoute et gardez le silence. Restez humble; il peut y avoir une prise de conscience, ou, au contraire, l’apparition spontanée de mécanismes de défense. Restez calme, confiant et réceptif à ce qui se passe. Ces réactions sont les siennes et non les vôtres.

7. Créez de la valeur ensemble : soyez bon joueur et ne vous reniez pas. Chacun a son rôle et ses responsabilités sur l’échiquier organisationnel et la chaîne de valeur de l’entreprise. Rappelez-lui la nécessité d’agir avec une influence positive et faites valoir les bénéfices qui seront créés autour de lui et pour lui.

8. Demandez-lui de s’engager : permettez-lui de vous partager sa réflexion, son état d’esprit, sa rétroaction et remerciez-le de son engagement à la mise en place des prochaines étapes.

9. Maintenez votre indépendance : vous n’avez pas besoin d’être en accord sur tout et c’est même souhaitable. Qui sait, peut-être va-t-il vous faire découvrir l’un de vos angles morts? Rien ne sert de vouloir devenir le chouchou du patron. Si c’est ce que l’on vous demande, sachez que vous méritez mieux!

10. Ayez un échange informel en guise de post-mortem : permettez-vous d’en tirer des apprentissages mutuels et accordez-vous le privilège de développer une relation sincère et de confiance avec votre patron.

nadine-beaupre
Nadine Beaupré

Nadine Beaupré, ACC, est dirigeante de la firme Intrapreneur-e, qui se spécialise dans le coaching de gestion et le développement de la carrière. Elle cumule plus de 20 années d’expérience à titre de gestionnaire au sein d’entreprises financières canadiennes. Suivez la sur Facebook.

Voir ses derniers articles »

Partager

Galerie d'images

Comment faire comprendre à votre patron qu'il a tort?Comment faire comprendre à votre patron qu'il a tort?

Une réflexion au sujet de « Comment faire comprendre à votre patron qu’il a tort? »

  1. Ping : Cinq dysfonctions qui peuvent nuire à la performance de votre équipe

Les commentaires sont fermés.