Intégration-et-maintien-en-emploi

Intégration et maintien en emploi…

 « Dans notre monde où nous sommes informés de tout ce qui se passe de négatif à l’autre bout de la planète, nous ignorons trop souvent tout ce qui se passe de positif en nous. »

À quoi s’attendre lors d’un nouvel emploi?

La période d’acclimatation

Enfin! Le premier jour de cet emploi tant convoité est arrivé. Votre nouveau travail vous paraîtra sans doute comme une source de nouveaux défis et de stimulations. Cependant, il est tout à fait possible que vous vous sentiez un peu désorienté. Un nouvel environnement, de nouveaux collègues, de nouvelles responsabilités, de nouvelles règles, etc. De plus, vous ferez connaissance de votre nouvelle équipe de travail. Votre superviseur prendra également le temps de vous expliquer vos responsabilités, vos fonctions et les règles internes à respecter dans le poste que vous occuperez désormais. C’est pourquoi vous aurez l’impression d’être inondé de nouvelles informations mais surtout, ne paniquez pas! Prenez une profonde inspiration. Votre gestionnaire ne s’attend pas à ce que vous reteniez tout. Il est même conscient que vous vous sentirez probablement dépassé.

Les interrogations

Durant les premières semaines, vos questions seront nombreuses. Vérifiez donc auprès de votre supérieur immédiat vers qui vous devez les diriger. Votre gestionnaire préfère-t-il que vous demandiez à vos collègues ou bien que vous alliez directement le consulter? Attention! Il est préférable d’avoir un petit calepin à votre portée afin d’établir une liste de questions. Il n’y a rien de mal à ne pas tout savoir.  Alors même si vous avez des appréhensions, n’hésitez pas à poser des questions. C’est une bonne façon de développer vos connaissances  et de démontrer votre ouverture et votre disposition à apprendre de nouvelles choses. En effet, il est important de bien comprendre vos tâches pour devenir efficace et autonome dans votre nouvel emploi.

« Écoutez ce que les personnes plus expérimentées ont à dire avant d’y ajouter votre opinion. »*

Un rôle d’observateur

En tant que nouvel employé, vous positionner en tant qu’observateur vous permettra de mieux comprendre le fonctionnement et la culture de l’entreprise. Devant un défi ou un problème, consultez vos collègues ou votre supérieur, selon le cas avant de prendre une décision seul. Et ce, même si vous croyez que vous avez la meilleure solution. Souvenez-vous que : « Rares sont les organisations qui ont de la place pour des vedettes parmi leurs nouvelles recrues. »*

Intégration-et-maintien-en-emploi
L’importance des bonnes relations au travail   

La relation que vous allez établir avec votre superviseur, la haute direction et vos collègues de travail est un élément crucial au maintien d’un emploi. Une bonne communication assurera que vous savez ce que l’on attend de vous. Établissez également une petite liste des objectifs que vous souhaitez réaliser dans les six à douze premiers mois suivant votre embauche afin de contribuer efficacement à votre progression et à celle de l’équipe.

Dans la plupart des lieux de travail, c’est en agissant comme un membre de l’équipe et en étant disponible que vous contribuerez le plus.

Les conseillers en ressources humaines de votre nouvelle organisation ont assez cru en vous pour vous embaucher et s’assurer de vous offrir la formation nécessaire à l’exécution de votre nouveau poste. C’est un processus dans lequel les conseillers investissent beaucoup de temps. Ils ont dû afficher l’offre d’emploi, faire le tri parmi toutes les candidatures reçues, rencontrer les candidats puis faire une sélection. Finalement, ils vous ont choisi et souhaitent confirmer qu’ils ont pris la bonne décision.

Connaître les attentes de votre employeur face aux employés vous aidera certainement à bien performer et à conserver votre emploi.

Voici quelques conseils pour votre maintien en emploi :

1- Sens des responsabilités : S’assurer de terminer les tâches demandées.

2- Assiduité : Être ponctuel et disponible.

3- Respect des règles : Connaître et respecter les procédures et consignes du lieu de travail.

4- Autonomie : Travailler avec un minimum de supervision et entreprendre des nouvelles tâches si demandées.

5- Aptitudes sociales : Entretenir de bonnes relations avec les gens. La plupart des employés licenciés le sont à cause d’une incapacité à s’entendre avec les gens.

6- Sphère privée VS sphère du travail : Tenter, dans la mesure du possible, de garder sa vie personnelle séparée de sa vie professionnelle et ne pas laisser ses problèmes personnels affecter son travail.

7- Gérer positivement le stress : Pour faire face au stress, il faut développer des stratégies. Une stratégie importante consiste à développer un réseau de soutien, c’est-à-dire des connaissances, des amis, des membres de votre famille que vous pouvez appeler si vous avez besoin d’un soutien quelconque.  Ne pas hésiter à faire appel à des professionnels : conseillers en emploi, conseillers en orientation, etc.

8- Autres conseils avant de vous présenter le premier jour à l’emploi :

– Repérez le chemin vers votre travail. Prévoyez du temps supplémentaire pour la circulation, les erreurs de parcours, etc.

– Bien comprendre le rôle de chaque collègue.

– Habillez-vous convenablement. « Convenable » dépend de votre lieu de travail particulier. Il est préférable d’être trop bien habillé le premier jour puis, de suivre l’exemple de votre superviseur et de vos collègues par la suite.

– Arrivez 15 minutes à l’avance le premier jour, et soyez ponctuel les jours suivants.

– Connaissez les heures de pause et respectez les limites de temps.

Et surtout, démontrez une ATTITUDE POSITIVE.

L’attitude positive, c’est vivre notre vie en croyant que tout ce qui nous entoure est porteur d’un message spécial et est là pour nous aider à nous développer, à être heureux, épanouis et utiles pour nous-même et pour les autres. Avec une attitude positive nous voyons le côté lumineux de la vie, devenons optimistes, et attendons que le meilleur se produise. C’est un état d’esprit!**

*Source : Des stratégies pour réussir (Association canadienne pour la santé mentale).

Par Elena Martinez, Conseillère en emploi

Prêt à postuler? Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles.

Centre des femmes de Montréal

Depuis 1973, le Centre des femmes de Montréal a aidé plus d’un demi-million de femmes en leur fournissant les outils nécessaires pour améliorer leurs conditions de vie et celles de leur famille. Chaque année, plus de 600 Montréalaises font appel aux conseillères du Service d’employabilité pour développer des outils et stratégies gagnantes et dénicher «le poste» qui leur permettra de trouver leur place sur le marché du travail. Au fil des années, nous avons conçu différents programmes et activités de recherche d’emploi adaptés aux besoins spécifiques de la clientèle, et le respect des aspirations des participantes est certainement au cœur de chacune de nos actions.

Répondre