DEP Secrétariat (Centre-du-Québec)

 

 

En emploi : 79,9%
Emploi en lien avec la formation : 75,1%
Taux de chômage : 8,2%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Acceptables – Favorables

Emplois dans le secteur

À la suite de l’obtention de leur diplôme, les finissants du DEP Secrétariat pourront entreprendre une carrière comme adjoints administratifs, comme adjoints de direction, comme agents d’administration ou comme commis à la saisie de données. Des postes de réceptionnistes ou d’employés de soutien de bureau leur sont aussi accessibles.

Cette formation de 1485 heures leur apprendra notamment à exécuter différentes tâches administratives en soutien aux gestionnaires d’une entreprise ou d’un organisme. La révision de textes, la rédaction de correspondance ou la gestion des rendez-vous sont quelques exemples des tâches qu’ils pourront accomplir dans le cadre de leur travail.

Professions visées 

  • Adjoints administratifs/adjointes administratives (1241)
  • Agents/agentes d’administration (1221)
  • Commis à la saisie de données (1422)
  • Adjoints/adjointes de direction (1222)
  • Employés de soutien de bureau généraux/employées de soutien de bureau générales (1411)
  • Commis des services du personnel (1415)
  • Réceptionnistes (1414)

Qualités requises

Afin de suivre avec succès cette formation, les étudiants devront posséder un excellent sens de l’organisation et un grand sens des responsabilités. Les futurs travailleurs seront appelés à être autonomes, débrouillards, honnêtes, polis et discrets. Sur le marché du travail, une excellente maîtrise du français est essentielle et la connaissance de l’anglais représente un atout non négligeable.

Critères d’admissibilité à la formation

Il faudra minimalement posséder un diplôme d’études secondaires pour accéder à la formation du DEP en secrétariat. D’autres combinaisons pouvant inclure l’âge des candidats, les apprentissages équivalents, les préalables, la réussite de tests ou l’autorisation du ministère de l’Éducation sont aussi possibles.

Particularités régionales

Les occasions d’emploi sont nombreuses dans la région pour les diplômés qui sont prêts à effectuer des remplacements. De fait, le roulement de personnel vient ouvrir un grand volume de postes. Selon les données de l’Enquête Relance 2015, 79,9 % de tous les finissants de ce DEP au Centre-du-Québec ont décroché un emploi après avoir obtenu leur diplôme alors que 7,1 % d’entre eux ont choisi de poursuivre leurs études.

Dans la région, les métiers d’adjoints administratifs et de réceptionnistes sont classés parmi les professions les plus « en demande » actuellement par Emploi-Québec. La tendance est la même à l’échelle provinciale pour ces deux métiers.

Perspectives

Pour ce qui est des perspectives d’emploi, elles sont favorables ou acceptables pour tous les métiers liés à la formation professionnelle dans la région, à l’exception du métier de commis à la saisie de données qui présente des perspectives plutôt restreintes.