DEP Santé, assistance et soins infirmiers (Laurentides)

 

En emploi : 76,3%
Emploi en lien avec la formation : 81,4%
Taux de chômage : 8,6%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Acceptables

Emplois dans le secteur

Le métier d’infirmière auxiliaire ou d’infirmier auxiliaire est l’avenue professionnelle qu’emprunteront les diplômés du DEP Santé, assistance et soins infirmiers.

Cette formation de 1800 heures leur permettra de développer les compétences et d’acquérir les connaissances nécessaires afin qu’ils puissent offrir des soins infirmiers aux patients des établissements de santé publics ou privés. Ils effectueront alors leur travail en suivant les directives incluses dans les plans d’intervention de l’équipe médicale.

Professions visées 

  • Infirmiers auxiliaires/infirmières auxiliaires (3233)

Qualités requises

Une bonne santé physique, un bon équilibre émotif ainsi que de l’endurance au stress et à la fatigue sont les principales qualités requises afin de suivre avec succès cette formation. Par ailleurs, on demandera généralement aux futurs travailleurs d’être vigilants, de faire preuve de jugement et de posséder un grand sens des responsabilités.

Critères d’admissibilité à la formation

Afin d’accéder au DEP en santé, assistance et soins infirmiers, un diplôme d’études secondaires (ou son équivalent) est requis. D’autres combinaisons pouvant inclure un diplôme d’études de niveau supérieur, l’âge des candidats, les apprentissages équivalents, les préalables, la réussite de tests ou l’autorisation du ministère de l’Éducation sont aussi possibles.

Particularités régionales

Selon les données dévoilées dans la plus récente Enquête Relance du ministère de l’Éducation, les diplômés des Laurentides de ce DEP ont accédé au marché du travail dans une proportion de 76,3 % alors que 13,7 % des finissants ont plutôt opté pour la poursuite de leurs études. Ce secteur est touché par un important roulement de personnel, ce qui crée des occasions d’emploi pour les diplômés. Le vieillissement de la population, l’accroissement des besoins en soins de santé, les départs à la retraite et la mobilité interprofessionnelle de la main-d’œuvre sont autant de facteurs qui expliqueraient cette situation.

Perspectives

Le métier d’infirmière auxiliaire ou d’infirmier auxiliaire fait partie des professions les plus « en demande » à l’échelle provinciale, selon Emploi-Québec. Sur la scène régionale, les perspectives d’emploi sont acceptables pour les diplômés du DEP, et ce, au moins jusqu’en 2019. Ces derniers ont intérêt à maintenir leurs connaissances à jour en matière de techniques de premiers soins et de déplacement sécuritaire des patients.

Liste des établissements

Commission scolaire de la Rivière-du-Nord – Centre Performance Plus
Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles – C.F.P. l’Émergence
Commission scolaire des Laurentides – C.F.P. des Sommets
Commission scolaire Pierre-Neveu – C.F.P. Mont-Laurier

Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles en Santé.