DEP
Plomberie et chauffage

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 82.5%
Emploi à temps plein : 92.2%
Emploi à temps plein en lien avec la formation : 80,3%
Taux de chomage : 7,1%
Salaire horaire médian : 34-36$ selon la profession
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Acceptables

Emplois dans le secteur

La réussite du DEP Plomberie et chauffage mènera les diplômés vers l’obtention d’un poste de plombier, mais aussi de tuyauteur, de monteur d’appareils de chauffage, de poseur de gicleurs ou d’installateur de brûleurs à l’huile à et combustibles solides. Certains de ces emplois ou une partie de leurs fonctions nécessitent un certificat de qualification.
En fonction de leur secteur d’activité sur le marché du travail, ils pourront installer, réparer et entretenir différents systèmes de plomberie et de chauffage. Par exemple, ils effectueront diverses tâches reliées à l’état de la tuyauterie de bâtiments commerciaux ou industriels, ils s’occuperont de réseaux de canalisations (eau, vapeur, gaz, combustibles, etc.) de systèmes de chauffage.

Professions visées 

  • Installateurs/installatrices de brûleurs à l’huile et à combustibles solides (7331)
  • Plombiers/plombières (7251)
  • Tuyauteurs/tuyauteuses, monteurs/monteuses d’appareils de chauffage et poseurs/poseuses de gicleurs (7252)

Profil recherché

Les diplômés possédant les qualités suivantes auront une longueur d’avance sur les autres candidats aux yeux des employeurs : minutie, précision, souci du détail, coordination, dextérité manuelle et bonne condition physique (force, endurance, etc.). Les métiers relatifs à cette formation nécessitent parfois le déplacement d’objets lourds, la manipulation d’outils ainsi que la réalisation de travaux en hauteur et dans des positions parfois difficiles.

Le sens de la logique et du raisonnement représente un atout de taille pour ces travailleurs qui doivent à la fois être autonomes et être en mesure de travailler en équipe.

Perspectives

Les perspectives professionnelles sont excellentes pour les diplômés du DEP en plomberie et chauffage. De fait, le plus récent taux d’emploi enregistré par le ministère de l’Éducation en 2015 se situait à 82,5 %. Le vaste éventail de lieux de travail ainsi que le roulement de main-d’œuvre expliqueraient cette situation.

Les perspectives d’emploi pour les tuyauteurs sont acceptables jusqu’en 2019 selon Emploi-Québec, et ce, pour l’ensemble de la province. La demande de main-d’œuvre est élevée pour la même période.

Quant aux plombiers, leurs perspectives d’emploi sont également acceptables et la demande de main-d’œuvre est modérée.

Liste des établissements

Bas-Saint-Laurent – Commission scolaire de Kamouraska – Rivière-du-Loup – C.F.P. Pavillon-de-l’Avenir
Capitale-Nationale – Aviron Québec Collège Technique – Aviron Québec Collège Technique
Capitale-Nationale – Commission scolaire des Premières-Seigneuries – Centre Samuel-De Champlain
Centre-du-Québec – Commission scolaire des Bois-Francs – Centre de formation Vision 20 20
Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine – Commission scolaire des Chic-Chocs – C.F. de La Haute-Gaspésie
Laurentides – CS de la Seigneurie-des-Mille-Îles – Centre de formation professionnelle CSSMI – CSSWL
Laval – CS de Laval – École Polymécanique de Laval
Montérégie – CS de Saint-Hyacinthe – École professionnelle de Saint-Hyacinthe
Montréal – CS de la Pointe-de-l’Île – C.F.P. Daniel-Johnson
Montréal – CS de Montréal – École des métiers de la construction de Montréal
Nord-du-Québec – CS de la Baie-James – C.F.P. de la Baie-James
Nord-du-Québec – CS de la Baie-James – C.F.P. de la Baie-James (Point de service Lebel-sur-Quévillon)
Nord-du-Québec – Commission scolaire Kativik – C.F.P. du Nunavik
Outaouais – CS des Portages-de-l’Outaouais – C.F.P. de l’Outaouais
Saguenay – Lac-Saint-Jean – CS De La Jonquière – C.F.P. Jonquière (Édifice du Royaume)

Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles en Construction, production et manutention.