DEP Mécanique de machines fixes
(Montréal)

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 86.8%
Emploi en lien avec la formation : 94%
Taux de chômage : 8.5%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Les études menant à l’obtention du  DEP Mécanique de machines fixes mènent les diplômés vers une possibilité de carrière à titre de mécanicien de machines fixes dans les domaines du bâtiment ou de la construction. Cette formation professionnelle de 1800 heures apprendra aux futurs travailleurs à contrôler le fonctionnement de différentes machines fixes comme des chaudières, des turbines, des moteurs ou des installations de chauffage.

Professions visées 

  • Mécaniciens/mécaniciennes de centrales et opérateurs/opératrices de réseaux énergiques (9241)

Qualités requises

Afin de suivre avec succès cette formation, les candidats doivent posséder un excellent sens des responsabilités, une bonne dextérité  manuelle, de la minutie et de la précision. Sur le marché du travail, on demandera aux diplômés de travailler avec rapidité, sous pression et dans des conditions parfois difficiles. Ils doivent donc être tolérants à la chaleur, à la poussière et au bruit.

Critères d’admissibilité à la formation

Les titulaires d’un diplôme d’études secondaires ou d’un diplôme d’études supérieures (collégiales ou universitaires) peuvent être admis au programme du DEP. Il est également possible pour les candidats de se faire reconnaître des apprentissages équivalents ou encore de respecter les exigences d’autres combinaisons de critères pouvant inclure leur âge, des préalables fonctionnels ou la réussite de tests.

Particularités régionales

D’ordre général, les diplômés de la région montréalaise du DEP en mécanique de machines fixes accèdent facilement au marché du travail en raison de la forte demande de main-d’œuvre et de la grande diversité d’employeurs potentiels (entreprises de production ou de services, complexes immobiliers privés ou publics, hôpitaux, construction, etc.). Selon les plus récentes données de l’Enquête Relance du ministère de l’Éducation, le taux d’emploi des diplômés de la région de Montréal se situe à 86,8 %.

Perspectives

Pour ce qui est des perspectives d’emploi des diplômés, elles sont aussi variées que les nombreuses entreprises ayant des besoins de main-d’œuvre spécialisée dans la région de Montréal. De fait, Emploi-Québec estime que les perspectives sont favorables pour les mécaniciens de machines fixes dans la région métropolitaine ainsi que dans l’ensemble de la province. Enfin, le taux de chômage de ces professionnels devrait demeurer faible au moins jusqu’en 2019.

Liste des établissements

Cette formation n’est pas proposée dans la région du Grand Montréal.

Voici les formations proposées au Québec :
Capitale-Nationale – Commission scolaire de la Capitale – CFP de Québec

Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles en Construction, production et manutention.