DEP Mécanique automobile (Montérégie)


< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 84,5%
Emploi en lien avec la formation : 80,2%
Taux de chômage : 1,2%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Acceptables

Emplois dans le secteur

Des possibilités de carrière comme mécaniciens de véhicules automobiles ou comme contremaîtres en mécanique seront offertes aux diplômés du DEP Mécanique automobile. Grâce aux notions qui leur seront transmises dans le cadre de cette formation professionnelle de 1800 heures, ils seront en mesure d’effectuer des travaux de réparation mécanique sur les véhicules, leurs systèmes ou leurs composantes. En plus de la réparation, ils auront notamment la responsabilité d’installer des accessoires ou des équipements et de réaliser des essais de fonctionnement sur les automobiles.

Professions visées 

  • Mécaniciens/mécaniciennes et réparateurs/réparatrices de véhicules automobiles, de camions et d’autobus (7321)
  • Entrepreneurs/entrepreneuses et contremaîtres/contremaîtresses en mécanique (7301)

Qualités requises

On demandera généralement aux futurs travailleurs en mécanique automobile d’être en bonne condition physique. En effet, l’endurance aux odeurs parfois fortes, à la poussière et au bruit est un prérequis non négligeable. Parmi les autres qualités généralement requises afin de suivre avec succès cette formation, mentionnons la dextérité manuelle et l’esprit d’analyse. En cours de carrière, les diplômés seront dans l’obligation de maintenir à jour leurs connaissances dans le domaine.

Critères d’admissibilité à la formation

Il faudra posséder un diplôme d’études secondaires ou un diplôme collégial ou universitaire afin d’accéder au DEP en mécanique automobile. Il est aussi possible pour les candidats de se voir reconnaître des apprentissages équivalents ou encore de respecter les exigences d’autres combinaisons de critères pouvant inclure leur âge, des préalables fonctionnels ou la réussite de tests.

Particularités régionales

En Montérégie, les diplômés du DEP font leur entrée sur le marché du travail sans trop de difficulté. En fait, leur taux d’emploi de 84,5 % est d’autant plus impressionnant lorsque l’on considère que 11,3 % des finissants ont choisi de poursuivre leurs études à la suite de l’obtention de leur diplôme et que 98,8 % des postes obtenus étaient des emplois à temps plein (Enquête Relance 2015).

Perspectives

Emploi-Québec estime que le métier de mécanicien et réparateurs de véhicules automobiles fait partie des professions les plus « en demande » actuellement dans la région. Les perspectives professionnelles sont intéressantes pour les diplômés en raison des départs à la retraite et du roulement de personnel. Pour ce qui est des contremaîtres en mécanique, leurs perspectives d’emploi sont qualifiées d’acceptables.

Liste des établissements

Commission scolaire de Saint-Hyacinthe – École professionnelle de Saint-Hyacinthe
Commission scolaire des Grandes-Seigneuries – Centre de formation Compétence-de-la-Rive-Sud
Commission scolaire des Hautes-Rivières – École professionnelle des métiers, édifice Laurier
Commission scolaire du Val-des-Cerfs – CRIF – Centre régional intégré de formation (Granby)

Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles en Véhicules motorisés et transport.
Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles en Construction, production et manutention.