DEP Carrosserie (Laurentides)

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 82.7%
Emploi en lien avec la formation : 79%
Taux de chômage : 0%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Acceptables

Emplois dans le secteur

Des emplois de carrossiers, de débosseleurs et de peintres et réparateurs de carrosserie seront offerts aux diplômés du DEP Carrosserie. Au terme de cette formation de 1590 heures, ils pourront notamment œuvrer au sein de concessionnaires d’automobiles, d’ateliers de carrosserie ou de centres d’estimation. Leurs principales responsabilités consisteront à effectuer des réparations mécaniques d’éléments endommagés, à estimer les dommages, à redresser des cadres et des caisses et à peinturer les carrosseries.

Professions visées 

  • Peintres, enduiseurs/enduiseuses et opérateurs/opératrices de postes de contrôle dans le finissage du métal – secteur industriel (9536)
  • Débosseleurs/débosseleuses et réparateurs/réparatrices de carrosserie (7322)

Qualités requises

Afin de suivre avec succès cette formation, les futurs travailleurs devront être endurants physiquement et tolérants à la poussière, au bruit et aux odeurs parfois désagréables. On leur demandera également d’être précis et minutieux et d’avoir le souci du détail. Une grande dextérité manuelle est requise.

Critères d’admissibilité à la formation

Un diplôme d’études secondaires est requis pour être admis au DEP en carrosserie. Il est aussi possible d’accéder à cette formation en étant titulaire d’un diplôme collégial ou universitaire. Les candidats peuvent aussi se voir reconnaître des apprentissages équivalents ou respecter les exigences d’autres combinaisons de critères pouvant inclure leur âge, des préalables fonctionnels ou la réussite de tests.

Particularités régionales

La situation professionnelle des finissants de ce DEP est particulièrement intéressante dans la région des Laurentides. De fait, selon les données tirées de la plus récente Enquête Relance du ministère de l’Éducation, les diplômés régionaux accèdent au marché du travail dans une proportion de 82,7 % et 95,1 % de ces emplois sont à temps plein. De plus, tous les autres finissants inactifs en emploi, soit 17,3 %, poursuivent leurs études.

Perspectives

Quant aux perspectives professionnelles des métiers de débosseleurs et réparateurs de carrosserie et de peintres en carrosserie, elles sont qualifiées d’acceptables par Emploi-Québec dans la région et dans l’ensemble du Québec. La demande de main-d’œuvre devrait par ailleurs être modérée au moins jusqu’en 2019 à l’échelle régionale et sur la scène provinciale.

Liste des établissements

Commission scolaire de la Rivière-du-Nord – Centre d’études professionnelles

Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles en Véhicules motorisés et transport.
Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles en Construction, production et manutention.