DEC
Techniques d’inhalothérapie

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 94,5%
Emploi à temps plein : 84,8%
Emploi en lien avec la formation : 97.9%
Taux de chômage : 0.8%
Salaire horaire médian : 28,46$
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Grâce à l’obtention de leur DEC Techniques d’inhalothérapie, les diplômés pourront œuvrer sur le marché du travail dans le domaine de la santé en tant qu’inhalothérapeute. Il est à noter que ces derniers devront obtenir leur permis de pratique auprès de l’Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec à la fin de leurs études.

Ces professionnels de la santé sont notamment spécialisés en soins du système cardiorespiratoire et en anesthésie. En collaborant avec les médecins et d’autres professionnels de la santé, ils participent à l’établissement de diagnostics, aux traitements et aux soins des patients aux prises avec des troubles cardiopulmonaires ou respiratoires.

Professions visées 

  • Inhalothérapeutes, perfusionnistes cardiovasculaires et technologues cardiopulmonaires (3214)

Profil recherché

Les personnes souhaitant faire carrière dans le domaine de l’inhalothérapie possèdent généralement un grand intérêt pour les sciences physiques et la biologie. Leur esprit d’analyse et de synthèse ainsi que leur capacité d’adaptation aux situations d’urgence ou aux changements leur permettent de prendre de bonnes décisions rapidement.

Comme ils sont appelés à travailler en étroite collaboration avec d’autres professionnels de la santé en fonction du plan de traitement des patients, ils doivent être en mesure de communiquer efficacement. L’aspect relationnel de leur travail est aussi important, car ils doivent démontrer du respect et de l’empathie envers leurs patients.

Perspectives

Les perspectives de carrière en inhalothérapie frôlent la perfection. En effet, 97,9 % des finissants de ce programme d’études dans l’ensemble du Québec ont obtenu un emploi dans leur domaine. Cette tendance se poursuivra vraisemblablement au cours des prochaines années alors que les besoins en soins de santé augmenteront avec le vieillissement de la population.

Les inhalothérapeutes diplômés auront ainsi le loisir de choisir dans une vaste gamme de possibilités de carrière au sein de divers établissements de santé : centres hospitaliers de courte ou de longue durée, CLSC, cliniques privées, institutions d’enseignement, centres de recherche et entreprises privées.