DEP Vente-conseil
(Mauricie)

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 80.4%
Emploi en lien avec la formation : 80.7%
Taux de chômage : 6%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Des postes de vendeurs, de commis ou de conseillers aux ventes, de gérants ou de représentants sont accessibles aux diplômés du DEP Vente-conseil. Cette formation professionnelle leur apprendra notamment à maîtriser différentes techniques de vente et à communiquer efficacement avec les clients.

Professions visées 

  • Autres préposés/autres préposées aux services d’information et aux services à la clientèle (6552)
  • Directeurs/directrices – commerce de détail et de gros (0621)
  • Vendeurs/vendeuses – commerce de détail (6421)
  • Représentants/représentantes des ventes et des comptes – commerce de gros (non-technique) (6411)

Qualités requises

Pour accéder à cette formation, les futurs travailleurs devront posséder de l’entregent ainsi que plusieurs habiletés communicationnelles comme l’écoute et le sens de la persuasion. Sur le marché du travail, ils auront intérêt à avoir une apparence soignée en plus de démontrer leur dynamisme et leur esprit d’initiative.

Critères d’admissibilité à la formation

L’admission au DEP en vente-conseil nécessite minimalement un diplôme d’études secondaires ou un diplôme collégial ou universitaire. Les candidats peuvent aussi se voir reconnaître des apprentissages équivalents ou encore respecter les exigences d’autres combinaisons de critères pouvant inclure leur âge, des préalables fonctionnels ou la réussite de tests.

Particularités régionales

En Mauricie, environ 5000 travailleurs sont actifs dans ce secteur d’activité qui comporte un important roulement de main-d’œuvre.

Bien qu’un diplôme d’études secondaires suffise parfois à accéder au marché du travail, la formation permet notamment aux diplômés du DEP de viser des postes de supervision, de gérance ou de direction.

Perspectives

Selon Emploi-Québec, les besoins des employeurs de la région de la Mauricie se situent dans le domaine du commerce de détail (boutiques, dépanneurs, centres de rénovation, pharmacies, etc.). Fait à noter : le secteur de la vente-conseil propose des perspectives d’emploi acceptables pour les postes de vendeurs.

Ces perspectives sont encore plus favorables pour les postes de directeurs de commerce de détail et la tendance est la même à l’échelle de la province. Ces emplois requièrent toutefois un minimum d’expérience professionnelle liée au domaine.

Par ailleurs, à la suite de l’obtention de leur DEP, les diplômés en vente-conseil pourront suivre la formation de l’attestation de spécialisation professionnelle (ASP) en représentation, ce qui leur ouvrira d’autres portes sur le marché de l’emploi.