DEC
Techniques de production et de postproduction télévisuelles
(spécialité Production)

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 85.2%
Emploi à temps plein : Non publié
Emploi en lien avec la formation : 83.3%
Taux de chômage : 4.2%
Salaire horaire médian : 20-30$ selon la profession
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Restreintes – Acceptables

Emplois dans le secteur

En terminant leurs études du DEC Techniques de production et de postproduction télévisuelles, spécialisation production, les diplômés auront accès à une foule de possibilités de carrière. Par exemple, ils pourront travailler comme techniciens en production télévisuelle, caméramans, opérateurs de régie de télédiffusion ou encore comme aides-réalisateurs d’émissions de télé. Ils travailleront pour des télédiffuseurs publics ou privés ou des maisons de production.

La spécialisation en production télévisuelle de ce programme d’études leur apprendra notamment à utiliser des appareils analogiques et numériques et à comprendre l’organisation des infrastructures de production. Leurs apprentissages théoriques et techniques les mèneront vers des postes de techniciens dont le travail est supervisé par des producteurs ou des réalisateurs.

Professions visées 

  • Techniciens/techniciennes en enregistrement audio et vidéo (5225)
  • Techniciens/techniciennes en radiotélédiffusion (5224)
  • Cadreurs/cadreuses de films et cadreurs/cadreuses vidéo (5222)
  • Autre personnel technique et personnel de coordination du cinéma, de la radiotélédiffusion et des arts de la scène (5226)
  • Producteurs/productrices, réalisateurs/réalisatrices, chorégraphes et personnel assimilé (5131)
  • Personnel de soutien du cinéma, de la radiotélédiffusion, de la photographie et des arts de la scène (5227)

Profil recherché

Pour obtenir un emploi dans le domaine technique de la production télévisuelle, les diplômés devront mettre à profit leurs compétences et leurs connaissances des différentes technologies qui évoluent rapidement. Ils devront également être en mesure de suivre efficacement les directives des réalisateurs ou des producteurs lors de la mise en ondes ou d’autres opérations de production.

On leur demandera aussi de travailler en équipe, car ils seront appelés à collaborer avec les autres techniciens et à communiquer avec différents intervenants sur les lieux de production (comédiens, animateurs, invités, musiciens, etc.). La capacité de travailler sous pression est une autre qualité non négligeable pour ce type de travail.

Perspectives

Bien que plusieurs emplois du secteur de la production télévisuelle soient temporaires et que plusieurs techniciens travaillent à leur compte, les perspectives professionnelles semblent toujours intéressantes. C’est du moins ce que l’on peut conclure de l’analyse des données les plus récentes que nous fournit l’Enquête Relance du ministère de l’Éducation. De fait, le taux d’emploi des diplômés de 2014 de cette spécialisation du DEC atteignait 85,2 %.

Selon Emploi-Québec, les techniciens en production télévisuelle bénéficient de perspectives d’emploi acceptables jusqu’en 2019 dans la ville de Québec et dans la région de la Capitale-Nationale. Ces mêmes perspectives d’emploi sont plutôt qualifiées de restreintes à Montréal et en périphérie.