4 trucs pour faire face
à un comité de sélection

Une entrevue est la plupart du temps une réelle source d’anxiété pour les candidats. Devant un comité de sélection, ce niveau de stress risque de devenir encore plus important.

D’abord, ce comité sera constitué de plusieurs personnes et certains d’entre eux risquent de vous observer sans jamais dire un seul mot. Ce comité peut être formé d’un responsable des ressources humaines, du supérieur hiérarchique immédiat, d’un consultant externe, d’un client interne, un membre du conseil d’administration ou encore d’un futur collègue. Parfois, il peut s’agir de toute l’équipe de direction. Le nombre varie d’une fois à l’autre.

Tout cela rend l’expérience plus formelle et officielle et du même coup, plus intimidante.

Vous savez aussi que ces gens vont commenter vos moindres paroles et agissements aussitôt que vous serez parti. De plus, vous ferez l’objet de comparaison avec d’autres candidats qui seront rencontrés immédiatement avant vous ou après vous au cours de cette même journée.

Pour cette raison, il est essentiel de bien vous préparer à cet exercice périlleux.

Portez une attention à l’ensemble du comité

Dans la vie, les occasions où nous nous retrouvons à parler devant plusieurs personnes à la fois sont plutôt rares. Vous devez vous attendre à ce qu’ils réagissent peu à vos propos et à ce qu’ils prennent des notes. Toutefois, ce n’est pas une raison pour ignorer les membres « silencieux » du comité et vous concentrer seulement sur la personne qui vous pose les questions.

En parlant, promenez votre regard sur les différents membres du comité afin d’assurer une belle qualité de présence. Soyez souriant (sans trop en faire non plus). Cela rendra vos propos plus chaleureux. Rappelez-vous que ces personnes sont des êtres humains sensibles et ayant leurs propres opinions plutôt que des juges impitoyables.

Adaptez votre approche rapidement

Le ton d’une entrevue peut varier énormément d’un comité à l’autre.

Dans certains comités, on adoptera une posture formelle avec une entrevue très structurée où chaque question est lue, l’une après l’autre. Ils noteront vos réponses, mais sans jamais émettre le moindre commentaire.

Dans d’autres comités, on tentera de créer une ambiance plus décontractée (en proposant le tutoiement, en faisant de l’humour ou en échangeant sur des sujets de toute sorte avant de commencer l’entrevue).

Soyez attentif à tous ces indices pour vous aider à vous ajuster en conséquence.

Il est important de faire preuve de flexibilité. Vous pouvez être mal jugé autant parce que vous vous êtes montré trop familier ou à l’inverse,  parce que vous avez eu l’air un peu distant.

Préparez-vous à délivrer un message clé plutôt que d’apprendre des réponses toutes faites

Il demeure difficile de prévoir à l’avance les questions qui vous seront posées, mais vous pouvez garder en tête les points essentiels du message que vous souhaitez transmettre.

Par exemple, vous voulez parler de votre goût pour l’innovation en l’illustrant en évoquant une expérience en particulier où vous avez bâti un nouveau processus de travail. Durant l’entrevue, tentez de trouver une occasion propice pour en faire part dès que vous le pourrez.

Sachez vous servir des questions posées pour transmettre votre message. L es questions de nature assez générale (parlez-moi de vous, d’une réalisation, quelles sont vos forces ?, etc.) devraient vous le permettre aisément.

Le temps sera compté à la minute près et donc, il ne sera pas possible de déborder. Attendez-vous à vous faire couper la parole. De plus, gardez à l’esprit qu’un grand nombre de candidats auront déjà répondu aux mêmes questions et auront à y répondre après vous. Visez à être concis, mais aussi percutant.

Évitez aussi tout ce qui ne présente pas une valeur ajoutée. Préparez-vous à couper tous les détails superflus « J’ai déjà travaillé au centre-ville avec un patron qui s’appelait Bruno » ou encore des réponses qui ne dévoilent rien sur le caractère unique de votre candidature « J’aime les emplois agréables dans un environnement harmonieux ».

Couvrez un maximum de volets par votre réponse

Les comités de sélection utilisent des grilles pour noter vos réponses et établir des comparaisons entre les candidats. Cela leur permet de conserver une certaine rigueur dans leur façon de faire et de demeurer objectif.

Sachant cela, vous pouvez trouver des stratégies pour obtenir le plus haut pointage.

Par exemple, n’insistez pas sur un aspect que vous avez déjà mentionné, mais tentez d’élargir le plus possible en faisant référence à un maximum d’éléments.

Au final, gardez en tête qu’une entrevue avec un comité ou avec un seul interlocuteur comporte des différences, mais que l’objectif demeure le même.

Si vous êtes tendu, rien de mieux qu’une bonne pratique avec un ami.

Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles.

Mathieu Guénette

Mathieu Guénette est un conseiller d’orientation à son compte de plus de 20 ans d’expérience, auteur, chargé de cours et ayant travaillé auprès d’une clientèle variée (jeunes, adultes, gestionnaires, chercheurs d’emploi). En 2017, il a obtenu le prix professionnel de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec pour l’ouvrage Le candidat viscéral. Il offre ses services à Montréal, dans Lanaudière et à distance. Son site internet regorge de références pratiques pour vous : Les chercheurs de sens.