Navigation des articles

equipe-jobboom

Vers une pénurie de camionneurs?

Le peu d’attrait que présente le métier, la croissance soutenue de l’industrie et le vieillissement de la main-d’œuvre mènent tout droit vers une pénurie de camionneurs au Canada. Une situation qui menace l’économie, croient des observateurs du milieu.

L’industrie du camionnage se prépare à subir une pénurie de conducteurs, selon le Conference Board.

L’organisme a publié une étude qui montre qu’une dizaine de milliers de camionneurs sont à l’aube de la retraite alors que très peu de jeunes et d’immigrants songent à entrer dans la profession.

Une pénurie de camionneurs pourrait freiner la croissance de l’économie canadienne, note l’étude, à une époque où près de 90 % de la marchandise transportée au pays est acheminée par camion.

La même étude révèle qu’il faudra trouver 25 000 camionneurs au Canada d’ici 2020 afin de remplacer uniquement les personnes parties à la retraite.

Chez Transport Robert, on concède que beaucoup d’efforts devront être faits pour répondre à ces besoins.

«On a commencé depuis longtemps, mais c’est difficile de recruter, note Jean-Robert Lessard, vice-président au marketing chez Transport Robert. Quant aux employés qui ont 65 ans et plus, il devrait y avoir des mesures fiscales appropriées pour eux. Certains de nos camionneurs prennent leur retraite, mais seraient prêts à faire un voyage par semaine si les conditions fiscales leur étaient avantageuses.»

Les diplômés en transport routier

  • En emploi : 87,6 %
  • À temps plein : 96,5 %
  • Taux de chômage : 6,9 %
  • Salaire hebdomadaire moyen à l’embauche : 908 $

Dans ce dossier

• Le secteur du transport en plein essor

commentez@jobboom.com

Partager