Navigation des articles

matthieu-burgard

L’odyssée des explorateurs urbains en photos

Des images qui en disent long sur le caractère périlleux que peuvent prendre les visites patrimoniales.

Sur le toit de l’Incinérateur des Carrières. «L’une de nos règles de sécurité est de veiller à la solidité des structures sur lesquelles nous marchons. Il y en a d’autres, comme de ne jamais laisser un explorateur seul dans un bâtiment.»
- Mélanie Cantin
Photo : Valérian Mazataud


 

Dans un corridor lugubre de l’Incinérateur des Carrières.
Photo : Valérian Mazataud


 

Escalade de la façade de la Canada Malting Plant. Les explorateurs sont souvent motivés par le thrill de l’infiltration.
Photo : Valérian Mazataud


 

En plus d’être physique, l’exercice d’exploration est mental : il faut être concentré pour ne pas chuter ou se blesser.
Photo : Valérian Mazataud


 

Les accès aux bâtiments sont des secrets bien gardés. Message inattendu à quiconque ose s’aventurer dans la Canada Malting Plant : «Vous avez trouvé notre entrée. Soyez donc très discrets lorsque vous quitterez ou reviendrez et refermez l’entrée, SVP.»
Photo : Valérian Mazataud


 

Beaucoup d’explorateurs urbains cherchent simplement à capter la beauté des lieux qu’ils visitent.
Photo : Valérian Mazataud


 

«J’essaie de comprendre à quoi servaient les machines, qui travaillait ici. J’imagine le bruit et la chaleur qui régnaient…» - Mélanie Cantin
Photo : Valérian Mazataud


 

Au creux de ces vestiges industriels, les risques ne manquent pas : au milieu des murs tranchants et des sols pourris, un accident peut vite arriver.
Photo : Valérian Mazataud


 

On grimpe sur le toit de la Canada Malting Plant au moyen d’une échelle extérieure d’au moins 20 mètres.
Photo : Valérian Mazataud


 

Du haut de la Canada Malting Plant, la vue est époustouflante, on voit tout Montréal : l’oratoire Saint-Joseph, le mont Royal, les tours du centre-ville, le pont Champlain, la biosphère, le canal Lachine et le fleuve! Une récompense qui ressemble à celle des randonneurs qui viennent d’atteindre le sommet d’une montagne.
Photo : Valérian Mazataud

Dans ce dossier

• L’étrange trip des explorateurs urbains
Infiltrer un vieil incinérateur montréalais

commentez@jobboom.com

Partager