Navigation des articles

equipe-jobboom

Carrières d’avenir : Formation des enseignants spécialistes au primaire et au secondaire

prof_primaire

Perspectives d’emploi et débouchés pour les diplômés du baccalauréat enseignement spécialistes au primaire et au secondaire.

Les enseignants spécialisés en langue seconde, en arts plastiques, en art dramatique, en musique ou en éducation physique sont aptes à travailler à la fois au primaire et au secondaire. Ainsi, ils peuvent être appelés à exercer leur métier auprès d’enfants d’âges variés, en fonction des classes où ils interviennent.

Les commissions scolaires en milieu éloigné manquent souvent d’enseignants dans un domaine particulier. Les enseignants en anglais langue seconde, mais aussi ceux en éducation physique et en musique, sont particulièrement recherchés dans le réseau.

Profil recherché

Dotés d’un bon sens de l’observation, ils doivent tenir compte des particularités de chaque groupe d’élèves et s’adapter facilement. Il faut, bien entendu, être passionné par la matière que l’on va enseigner au cours de sa carrière.

Parfois aux prises avec des difficultés d’apprentissage, le handicap d’un élève, ou encore la gestion des conflits en classe, ces enseignants doivent être prêts à s’investir et être forts psychologiquement.

Perspectives

Généralement, un jeune diplômé spécialiste au primaire et au secondaire commence sa carrière par la suppléance (un contrat à la demi-journée ou à la journée) ou par un contrat de remplacement, souvent lié au départ d’un enseignant pour cause de congé de maternité ou de maladie.

Les défis dans la profession sont quotidiens. Il est indispensable que l’enseignant soit dans un apprentissage constant de sa propre matière. D’ailleurs, dès qu’il a fini le baccalauréat, il doit étendre ses connaissances en suivant des activités de formation continue, peu importe la matière enseignée.

Plus d’information

Statistiques

Comment interpréter l’information

Nombre de diplômés : 719
Diplômés en emploi : 90,0 %
À temps plein : 67,0 %
En rapport avec la formation : 92,6 %
Aux études : 5,5 %
Taux de chômage : 2,4 %
Salaire hebdomadaire moyen : 784 $

Source : La Relance à l’université – 2013

Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.
Partager