Partager ou ne pas partager nos autres démarches d’emploi à un potentiel employeur

Vous êtes en recherche d’emploi et pour ne manquer aucune opportunité, vous appliquez sur plusieurs postes à la fois. Bien entendu, si un seul de ces employeurs vous contacte, c’est facile à gérer. Mais imaginez que plusieurs d’entre eux vous contactent durant la même période, comment devez-vous gérer cela ?

Avantages et inconvénients à ne rien dire

Savoir que votre candidature intéresse plusieurs organisations, vous permet de vous sentir plus en confiance lors de votre entrevue. Parfois cette confiance se dégage en entrevue et cela va assurément vous aider à faire une meilleure impression.

L’avantage de ne rien dire, c’est la simplicité. Vous n’aurez rien à expliquer ou justifier.

  • L’employeur a l’impression qu’il est le seul en liste, même si ce n’est pas vrai.
  • L’employeur n’a pas à se demander s’il représente à vos yeux votre première option ou plutôt un choix de dernier recours, si jamais vos autres plans échouent.

En fait, rien ne vous oblige à dire quoi que ce soit. Puis, vous ne mentez pas en ne disant rien, à moins que l’employeur en vienne à poser directement la question, ce qui devrait s’avérer assez rare. Si c’est le cas, dites la vérité.

L’inconvénient est si l’employeur en vient à découvrir par hasard vos autres démarches. Après tout, nous vivons dans un petit monde et dans un même secteur d’activités, les employeurs se connaissent souvent entre eux.

L’employeur ne peut que comprendre que vous appliquiez en parallèle à d’autres offres, mais il peut aussi penser que vous manquez de transparence à son égard comme si vous aviez un agenda caché. Cela peut ternir la relation de confiance et faire pencher la balance vers un autre candidat. Ce risque existe. A vous de l’évaluer.

Puis, si l’employeur vous annonce fièrement que vous avez été sélectionné après un long processus d’embauche vous impliquant (tests, multiples entrevues, prise de référence, etc.) et que vous déclinez parce que vous avez trouvé ailleurs, il pourrait avoir l’impression que vous lui avez fait perdre son temps. Il est possible que ce dernier vous en tienne rigueur et vous écarte définitivement que vous postuliez à nouveau au sein de cette organisation ou dans une autre, qu’il aurait rejoint depuis.

Avantages et inconvénients à tout dire

En faisant preuve de transparence, cela vous enlève un poids considérable.

Par exemple, en expliquant au recruteur la possibilité que vous commenciez un autre emploi prochainement, cela sera en connaissance de cause, si l’employeur décide de poursuivre le processus avec vous. C’est lui qui gère le risque et il ne pourra pas vous en vouloir.

L’essentiel est de savoir comment communiquer ces informations

  • Ne communiquez pas cette information dès le début de l’entrevue, cela risquerait d’influencer l’évaluation que le recruteur va faire de vous. C’est lorsque l’employeur vous annonce qu’il a l’intention d’aller à une étape plus avancée avec votre candidature, que le signal est lancé de l’informer, par souci de transparence, que vous avez appliqué à d’autres postes en parallèle et que vous en êtes à telle étape du processus.
  • Si le recruteur vous demande des précisions sur le second poste auquel vous avez postulé, précisez-lui le titre de poste, le secteur d’activités et le type de contrat. Mais ne vous sentez en aucun cas obligé de partager avec lui le nom de l’organisation. D’ailleurs, de la même manière, l’employeur évite de nommer le nom des autres candidats.
  • Ne vous servez pas de ce processus de recrutement comme d’un levier de négociation : «  Vous m’offrez quel salaire ? Mais vous savez, on m’offre 5000$ de plus ailleurs. C’est vraiment dommage… ». Vous n’êtes pas en poste donc soyez plus subtil en précisant les conditions que l’on vous propose et seulement si le recruteur vous pose la question explicitement.
  • Évitez de vous prononcer sur votre préférence entre l’un ou l’autre des postes.

Le plus important reste de rassurer immédiatement le recruteur en réaffirmant votre  intérêt pour sa proposition (en spécifiant ce qui vous stimule dans ce poste en particulier et ce que vous pourriez apporter à l’organisation), que vous n’avez pas fait de choix pour le moment et que peu importe votre décision, vous le tiendrez informé dans les plus brefs délais.

En conclusion

Appliquer à plusieurs offres d’emploi est un problème plutôt positif pour vous puisque cela sous-entend que vous avez identifié plusieurs emplois qui vous conviendraient et auxquels votre profil pourrait convenir.

Néanmoins que vous décidiez d’être transparent ou non sur cette situation, ne mentez pas à un potentiel futur employeur et communiquez cette information avec diplomatie pour qu’elle ne vous porte pas préjudice dans le processus de recrutement.

De son côté, il se permet bien de rencontrer plusieurs candidats pour un même poste, non ?

Prêt à postuler? Inscrivez-vous en cliquant ici et consulter pour toutes les offres d’emploi disponibles sur Jobboom.

Mathieu Guénette

Mathieu Guénette est un conseiller d’orientation à son compte de plus de 20 ans d’expérience, auteur, chargé de cours et ayant travaillé auprès d’une clientèle variée (jeunes, adultes, gestionnaires, chercheurs d’emploi). En 2017, il a obtenu le prix professionnel de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec pour l’ouvrage Le candidat viscéral. Il offre ses services à Montréal, dans Lanaudière et à distance. Son site internet regorge de références pratiques pour vous : Les chercheurs de sens.