Quand le changement est une épreuve

Quand le changement est une épreuve…

Nous sommes tous exposés au changement. Au travail, on doit composer avec des revirements de situation, des réaménagements, de nouveaux systèmes, des tâches supplémentaires, etc. Dans notre vie personnelle, il faut composer avec les horaires changeants des enfants, un déménagement, une naissance.

Lorsque le changement nous est imposé sans qu’on n’ait pu s’y préparer au moins un peu à l’avance, il nous est beaucoup plus difficile d’y faire face et de composer avec les circonstances. S’il s’agit d’une mise à pied subite, d’un de nos proches qui est victime d’un grave accident ou de notre résidence qui est détruite par le feu, le choc peut-être très dur à encaisser.

Le choc du changement

Un lundi en rentrant au travail, Marie-Hélène a appris qu’elle et 15 de ses collègues perdaient leur emploi sur-le-champ. Suivant la procédure dans de tels cas, ils ont été un à un escortés vers la sortie, après avoir signé les papiers d’usage et rassemblés rapidement leur effets personnels. Plusieurs d’entre eux ont eu beaucoup de mal à surmonter ce choc et ils en gardent encore de la rancœur quelques années plus tard. Marie-Hélène a, quant à elle, surmonté cette épreuve plutôt rapidement.

« Quand on m’a annoncé que je perdais mon emploi, je ne voulais pas y croire. J’ai demandé à être mutée dans un autre département, j’ai proposé de rester comme consultante pendant un certain temps, j’ai marchandé. Mais quand j’ai compris que je ne pouvais rien changer à la situation, je me suis écroulée. J’ai pleuré et pleuré, j’ai pensé à la maison que je venais d‘acheter, aux collègues que je ne reverrais plus, à mes clients à qui je n’avais pas eu le temps de dire au revoir, etc. Puis au bout de tout ça, j’ai finalement lâché prise et j’ai décidé de rebondir. J’ai rédigé mon CV, j’ai réorganisé mes finances, j’ai révisé mes priorités, j’ai accepté l’aide de mes enfants et de mes amis. J’ai avancé avec détermination, même si ce n’était vraiment pas facile. 

Face à ce changement imposé et inattendu dans ma vie, j’ai fait le choix d’accepter cette épreuve avec résilience. Je l’ai fait pour moi, pour me donner la force et l’énergie d’aller de l’avant et de retrouver le plus vite possible une certaine sérénité.

Mon entourage a été d’un grand soutien pendant cette période et aujourd’hui avec le recul, j’arrive même à voir du positif dans cette épreuve. Ça m’a amenée sur des chemins nouveaux, j’ai fait preuve de courage, de force de caractère, de débrouillardise, de créativité, de dignité dans l’épreuve. Je suis triste de constater que certains de mes anciens collègues sont demeurés aigris et qu’ils ne se sont jamais « réconciliés » avec ce dur moment dans leur vie. »

Des attitudes aidantes

La capacité à s’adapter à de nouvelles circonstances dépend largement de l’attitude avec laquelle on aborde le changement. Notre état d’esprit influence notre capacité à surmonter les épreuves, notamment lorsqu’elles surviennent de façon inattendue, sans qu’on n’ait pu s’y préparer.

Bien que l’étape de la résistance au changement s’inscrive dans le processus normal d’adaptation, tout le monde ne cheminera pas vers l’acceptation. Un individu peut demeurer « prisonnier » de sa frustration et avoir de la difficulté à se reconstruire pour retrouver une certaine sérénité.

La nature du changement, l’ampleur du choc, le manque de préparation sont des éléments déterminants. Mais il y a aussi  la disposition de l’individu à puiser en lui le désir profond de rechercher un nouvel état d’équilibre.

Voici quelques attitudes aidantes lorsque le changement est une épreuve:

  • Faire preuve d’humilité, reconnaître notre vulnérabilité dans l’épreuve
  • Ne pas se replier sur soi, s’ouvrir aux autres, parler de soi, de ce qu’on éprouve
  • Solliciter, accepter l’aide et le soutien de notre entourage
  • Décider de ne pas se laisser abattre, choisir de progresser
  • S’informer, organiser la suite des choses, se prendre en main
  • Collaborer plutôt que résister
  • Faire des efforts réels pour s’adapter à la nouvelle situation.

Quand le changement est une épreuve, c’est en adoptant le plus vite possible une attitude d’ouverture et de confiance qu’on peut progresser vers un nouvel état d’équilibre et de sérénité.

 

Réf.

Pour mieux vivre le changement, par Isabelle Bédard,                                     www.portailrh.org/expert/ficheSA.aspx?f=107892l

Huit questions pour atténuer la résistance au changement, par Isabelle Bédard, http://www.portailrh.org/expert/ficheSA.aspx?p=637550

Pour consulter toutes nos offres d’emploi, rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici !

Isabelle Bédard

Isabelle Bédard, MBA, CRHA, Adm.A et C.M.C., est présidente-directrice générale de CIB Développement organisationnel. Depuis 1998, l’entreprise accompagne les gestionnaires et dirigeants dans la saine gestion de leurs équipes de travail en offrant un service de recrutement et conseils en gestion des ressources humaines. Trouvez-la sur Facebook