DEP Cuisine
(Mauricie)

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 86.1%
Emploi en lien avec la formation : 90.6%
Taux de chômage : 0%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Acceptables

Emplois dans le secteur

La formation professionnelle menant à l’obtention du DEP Cuisine dirige les diplômés vers les métiers de cuisiniers, de chefs ou de boulangers-pâtissiers. À la suite de cette formation de 1470 heures, ces derniers auront notamment appris différentes techniques de cuisson en utilisant l’équipement approprié et de façon sécuritaire.

Professions visées 

  • Boulangers-pâtissiers/boulangères-pâtissières (6332)
  • Chefs (6321)
  • Cuisiniers/cuisinières (6322)

Qualités requises

Les futurs travailleurs en cuisine ont tout intérêt à posséder un esprit créatif, de la polyvalence, de la minutie, une bonne dextérité manuelle et un excellent sens de l’organisation. Une fois sur le marché du travail, les diplômés du DEP auront à travailler en équipe, à s’adapter à des horaires variables et à accomplir plusieurs tâches différentes.

Critères d’admissibilité à la formation

Pour être admis au programme du DEP, les candidats doivent posséder un diplôme d’études secondaires ou un diplôme collégial ou universitaire. Ils peuvent aussi se voir reconnaître des apprentissages équivalents ou encore respecter les exigences d’autres combinaisons de critères pouvant inclure leur âge, des préalables fonctionnels ou la réussite de tests.

Particularités régionales

Le métier de cuisinier fait partie des professions les plus « en demande » en Mauricie, selon Emploi-Québec et le diplôme d’études professionnelles en cuisine constitue un atout majeur. Les diplômés possédant des connaissances en gestion et en contrôle des coûts attireront davantage l’intérêt des employeurs potentiels.

Puisque ce ne sont pas tous les travailleurs qui peuvent composer avec des horaires irréguliers et des conditions de travail parfois difficiles, ce secteur d’activité présente un taux de roulement de main-d’œuvre élevé, ce qui favorise les occasions professionnelles des diplômés.

Perspectives

Quant aux perspectives d’emploi, elles sont acceptables pour tous les métiers liés au domaine d’études du DEP, et ce, autant à l’échelle régionale que pour l’ensemble du Québec. Selon les plus récentes informations du ministère de l’Éducation présentées dans l’Enquête Relance (données de 2015), 86,1 % des diplômés étaient en emploi en Mauricie après avoir terminé leur formation professionnelle.