DEP Boucherie de détail
(Montréal)

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 88.7%
Emploi en lien avec la formation : 81.4%
Taux de chômage : 5.9%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Acceptables

Emplois dans le secteur

Après avoir obtenu le DEP Boucherie de détail, les diplômés pourront faire carrière comme boucher ou coupeur de viande dans un commerce de détail. Cette formation professionnelle de 900 heures leur apprendra notamment à effectuer diverses coupes de viande, à débiter des carcasses, à préparer des produits complémentaires, à entretenir l’équipement et les outils et à assurer le service à la clientèle.

Professions visées 

  • Bouchers/bouchères, coupeurs/coupeuses de viande et poissonniers/poissonnières – commerce de gros et de détail (6331)

Qualités requises

Les personnes intéressées à suivre cette formation doivent généralement posséder une bonne force physique ainsi qu’une grande dextérité manuelle, de la minutie et de la précision. Une bonne endurance aux températures froides est requise afin de réaliser diverses tâches dans des environnements réfrigérés. D’excellentes habiletés communicationnelles sont aussi de mise en ce qui a trait au service à la clientèle.

Critères d’admissibilité à la formation

Pour être admis à ce DEP, les candidats devront posséder un diplôme d’études secondaires ou son équivalent. D’autres combinaisons pouvant inclure l’âge des candidats, les apprentissages équivalents, les préalables, la réussite de tests ou l’autorisation du ministère de l’Éducation sont aussi possibles.

Particularités régionales

Dans la région de Montréal, les diplômés du DEP en boucherie de détail accèdent aisément au marché du travail. De fait, les données de la plus récente Enquête Relance du ministère de l’Éducation indiquent un taux d’emploi de 88,7 % pour les diplômés montréalais.

L’accès à l’emploi est donc plus favorable dans cette région que dans l’ensemble de la province qui présente un taux d’emploi moyen de 82,5 % pour ce programme d’études professionnelles. Ces mêmes données démontrent que tous ces diplômés occupaient un emploi à temps plein.

Perspectives

Les nombreux départs à la retraite causent un roulement de main-d’œuvre important dans le secteur de la boucherie de détail. Par ailleurs, le manque de personnel compétent fait en sorte de créer de bonnes perspectives professionnelles pour les diplômés de ce DEP.

Selon Emploi-Québec, les perspectives d’emploi sont acceptables à l’échelle régionale alors qu’elles sont favorables pour l’ensemble de la province.