DEC
Soins préhospitaliers d’urgence

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 85%
Emploi à temps plein : 72,8%
Emploi en lien avec la formation : 86.4%
Taux de chômage : 0.8%
Salaire horaire médian : 30$
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Les personnes souhaitant faire carrière comme techniciens ambulanciers-paramédics devront d’abord terminer les études du DEC Soins préhospitaliers d’urgence. Grâce à cette formation, les diplômés pourront intervenir en situation d’urgence en administrant les soins déterminants pour la survie des personnes blessées, malades ou dans le besoin.

Les principales responsabilités de ces professionnels incluent, entre autres, la détermination de la gravité des blessures ou de la maladie des victimes; l’administration des soins d’urgence nécessaires; l’administration de médicaments et d’autres traitements; les déplacements terrestres, aériens ou maritimes et la collaboration avec les centres de répartition des ambulances, les autres professionnels de la santé ainsi que les autres membres des services d’urgence (policiers, pompiers, etc.).

Professions visées 

  • Personnel ambulancier et paramédical (3234)

Profil recherché

Afin d’intervenir efficacement lors de situations d’urgence, les techniciens ambulanciers-paramédics doivent savoir garder leur sang-froid grâce à leur bon jugement et à leur capacité de prendre des décisions rapidement en toutes circonstances. La gestion du stress est nécessaire pour exercer ce métier qui réclame également de posséder un bon équilibre mental.

Ils doivent aussi être en bonne forme physique, car certaines tâches exigent de la force, de l’endurance et de la flexibilité. Leurs horaires sont variables, ce qui les amène à travailler de jour, de soir et les fins de semaine. Par ailleurs, ils doivent faire preuve de respect, d’empathie et d’écoute envers les patients en plus d’être en mesure de travailler en équipe.

Perspectives

Les perspectives de carrière de cette profession sont favorables dans la majorité des régions du Québec. Les techniciens ambulanciers-paramédics pourront être engagés par des entreprises ambulancières, des coopératives de services ambulanciers ou œuvrer dans les services d’urgence au sein de la fonction publique. En début de carrière, les postes à temps partiel ou sur appel sont plus nombreux.

Les besoins en techniciens ambulanciers-paramédics diplômés devraient augmenter au cours des prochaines années en raison de la croissance et du vieillissement de la population. En cours de carrière, ces professionnels ont la possibilité de se perfectionner afin d’obtenir des postes plus avancés.

Liste des établissements

Abitibi-Témiscamingue – Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue
Bas-Saint-Laurent – Cégep de Rivière-du-Loup
Capitale-Nationale – Cégep de Sainte-Foy
Capitale-Nationale – Campus Notre-Dame-de-Foy
Centre-du-Québec – Collège Ellis, campus de Drummondville
Mauricie – Collège Shawinigan
Montérégie – Cégep de St-Hyacinthe
Montréal – Cégep d’Ahuntsic
Montréal – Cégep John Abbott
Outaouais – Cégep de l’Outaouais
Saguenay-Lac-Saint-Jean – Cégep de Chicoutimi

Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles en Santé.