DEC
Technologie de radiodiagnostic


< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 88,6%
Emploi à temps plein : 70%
Emploi en lien avec la formation : 93.2%
Taux de chômage : 2.4%
Salaire horaire médian : 29,43$
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

La réussite du DEC Technologie de radiodiagnostic mène les diplômés vers des postes de technologues en radiologie diagnostique ou en échographie. Afin d’obtenir le droit de pratiquer dans la province, ces derniers sont dans l’obligation de réussir l’examen d’admission de l’Ordre des technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie et en électrophysiologie médicale du Québec.

En fonction d’ordonnances médicales et à l’aide d’appareils de radiographie et d’imagerie médicale (p. ex. : imagerie par résonance magnétique, radioscopie, échographie, etc.), ces professionnels produisent des images de structures anatomiques qui permettent aux médecins et aux radiologistes d’établir des diagnostics précis.

Professions visées 

  • Technologues en radiation médicale (3215)
  • Technologues en échographie (3216)

Profil recherché

Leur travail de collaboration avec les autres professionnels du domaine de la santé exige d’excellentes habiletés communicationnelles. De fait, la précision et la clarté des informations transmises sont primordiales. Le sens de l’écoute, le respect et l’empathie sont d’autres  qualités nécessaires pour les technologues en radiodiagnostic lors de leurs rencontres avec les patients.

Ces professionnels doivent également posséder un bon esprit d’analyse et de synthèse et être en mesure de s’adapter aux situations d’urgence ainsi qu’aux imprévus grâce à une gestion efficace du stress. Leur esprit d’initiative, leur vigilance et leur grand sens des responsabilités représenteront des atouts majeurs aux yeux des employeurs.

Perspectives

Les perspectives de carrières sont intéressantes pour les technologues en radiodiagnostic qui ont la possibilité de travailler dans des centres hospitaliers, des CLSC, des cliniques privées ou encore dans des cliniques chiropratiques. Cette profession possède un taux d’emploi élevé en raison, notamment, de l’augmentation des besoins de la population en soins de santé.

En cours de carrière, ces professionnels pourront avoir accès à des postes plus spécialisés ou à des postes de coordination ou de supervision (coordonnateurs techniques, chefs technologues, gestionnaires, etc.). Des occasions de carrière sont également possibles dans les domaines de l’enseignement et de la représentation.