DEC
Techniques d’électrophysiologie médicale


 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 91,3%
Emploi à temps plein : 94,1%
Emploi en lien avec la formation : 100%
Taux de chômage : 0%
Salaire horaire médian : Non publié
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Grâce à l’obtention du DEC Techniques d’électrophysiologie médicale, les diplômés pourront faire carrière dans ce domaine à titre de technologue dans des centres hospitaliers, des cliniques privées ou des centres de recherche, entre autres. Leur travail consistera à mesurer les différences de courants bioélectriques dans le corps de leurs patients en réalisant des examens à l’aide de différents appareils (p. ex. : électrocardiogramme).

Les technologues en électrophysiologie médicale peuvent œuvrer dans différents contextes médicaux comme les cliniques externes ou les soins intensifs. Ils collaborent étroitement avec les médecins spécialistes et les autres professionnels de la santé. Une fois les examens réalisés, ils effectuent une analyse préliminaire des données bioélectriques recueillies et les transmettent aux médecins.

Professions visées 

  • Technologues en cardiologie et technologues en électrophysiologie diagnostique, n.c.a. (3217)

Profil recherché

Pour avoir du succès dans leur carrière, les diplômés de ce programme d’études doivent être capables de réagir efficacement aux situations d’urgence, de bien gérer la pression et de s’adapter aux changements.

Leurs excellentes capacités communicationnelles et relationnelles (écoute, respect, empathie, etc.) seront mises à profit lors de leurs échanges collaboratifs avec les autres professionnels de la santé ainsi qu’au moment de réaliser les examens avec les patients.

Le sens de l’observation, la minutie, la discrétion ainsi que de bonnes capacités de concentration, d’analyse et de synthèse sont également des critères recherchés pour ce poste.

Perspectives

La formation collégiale d’électrophysiologie médicale forme les diplômés dans plusieurs champs de spécialisation, dont l’électrophysiologie cérébrale, cardiaque, neuromusculaire ou labyrinthique. Ces derniers peuvent ainsi cumuler des spécialités dans ces domaines.

En plus d’avoir accès à différents postes en milieu hospitalier en fonction de leur spécialité, les technologues en électrophysiologie médicale ont la possibilité de faire carrière dans des centres universitaires ou dans des compagnies d’appareillage.

Les perspectives professionnelles continuent d’être excellentes pour cette formation gagnante depuis déjà plusieurs années avec un taux d’emploi de 91,3 %.