Carrières d’avenir : Soudage-montage

Pour consulter le guide Carrières d’Avenir 2018, cliquez ici.

soudage_montage

Perspectives d’emploi et débouchés pour les diplômés du DEP Soudage-montage.

Les soudeurs-monteurs sont très recherchés, non seulement au Québec, mais aussi dans l’Ouest canadien. Les diplômés trouvent un emploi rapidement parce que la main-d’œuvre est rare.

Profil recherché

Un soudeur-monteur doit être capable de lire des plans et d’interpréter des devis pour réaliser des projets de montage industriels et de structures métalliques.

Les employeurs vérifient ces aptitudes en entrevue d’embauche. Les candidats doivent repérer les erreurs sur un plan et trouver des solutions.

Être habile de ses mains et avoir un bon sens de l’observation sont des qualités essentielles pour assembler une pièce. Les diplômés doivent aussi posséder force et endurance physique. Il faut parfois transporter seul les morceaux à souder, en plus de déplacer la soudeuse, qui peut peser jusqu’à 70 kg.

La vigilance et le respect des règles de santé et de sécurité sont importants. Même si les équipements protègent mieux les travailleurs qu’avant, le métier demeure dangereux.

Perspectives

Une fois diplômé, le monteur-soudeur ne peut se reposer sur ses lauriers. Chaque année, il doit prouver la qualité de ses soudures auprès du Bureau canadien de soudage.

Ceux qui veulent se perfectionner peuvent suivre le programme qui mène à l’attestation de spécialisation professionnelle (ASP) Soudage haute pression. Ils pourront alors toucher à la fabrication, l’installation et la réparation de tuyaux contenant des liquides et vapeurs sous pression, par exemple dans l’industrie pétrolière.

Plusieurs possibilités d’avancement s’offrent au soudeur-monteur d’expérience. Il peut accéder à des postes de supervision ou d’inspection au sein de l’entreprise.

Plus d’information

 

Statistiques

Comment interpréter l’information

Nombre de diplômés : 885
Diplômés en emploi : 80,4 %
À temps plein : 96,5 %
En rapport avec la formation : 84,7 %
Aux études : 12,5 %
Taux de chômage : 6,6 %
Salaire hebdomadaire moyen : 731 $

Source : La Relance au secondaire en formation professionnelle – 2012

Pour connaître les établissements qui offrent ce programme, consultez l’Inforoute de la formation professionnelle et technique.

Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.