Navigation des articles

lisa-marie-noel

Vivre de sa passion : sauter dans ses rêves!

Jeune femme joyeuse

Photo : Anna Subbotina/Shutterstock

Vivre de ses rêves est le passeport pour la réalisation de soi, selon Claude Bressani, coach professionnelle. Les ingrédients : conviction, ténacité et sacrifices.

La coach professionnelle Claude Bressani accompagne ses clients en réorientation de carrière. «Ils viennent me voir parce qu’ils ne sont plus heureux dans leur emploi», explique-t-elle, ajoutant que la perte du sens au travail est l’une des premières causes de l’épuisement professionnel. C’est pourquoi elle les encourage à suivre leurs rêves.

Le parcours ne sera pas facile avertit-elle. «Réaliser ses rêves demande beaucoup d’énergie et d’efforts. De plus, il n’est pas toujours facile de joindre les deux bouts dans les débuts», admet Claude Bressani. Le manque d’argent est d’ailleurs l’une des plus grandes peurs de ses clients. Elle leur propose donc de revoir leur budget afin de se constituer une réserve financière pour les temps plus difficiles. Le jeu en vaut d’ailleurs la chandelle si l’on en croit le témoignage de ses clients qui ont fait le saut!

Contrer les moments de doute

Malgré la peur et les obstacles, foncez! Chaque geste posé vous rapproche de la réalisation de votre rêve. «C’est normal d’avoir des doutes puisque vous sortez de votre zone de confort. Soyez courageux et tenace. Restez connecté avec la vision que vous avez de votre rêve», propose-t-elle. Alors, votre motivation reviendra au galop, assure la coach.

Rêvez les pieds sur terre

«Ne laissez pas tout tomber du jour au lendemain pour vous consacrer uniquement à notre rêve», prévient Claude. Comme tout projet, sa concrétisation demande une planification étape par étape. Avez-vous besoin d’une formation supplémentaire ou d’une expérience sur le terrain? Par exemple, si vous souhaitez fonder un refuge pour animaux, familiarisez-vous avec le milieu en devenant bénévole dans un chenil.

L’engagement bénévole est une stratégie qui a réussi à Hugo Roberge, producteur au contenu chez Avanti Ciné Vidéo, pour des émissions télévisées. À la fin de ses études en journalisme, il a accepté d’être recherchiste bénévolement durant un an pour une émission de télévision. Grâce à cette expérience et aux contacts qu’il a noués, il a par la suite pu décrocher de nombreux contrats dans le domaine de la télévision.

Partager