burnout_recap

Burn-out : Causes, symptômes et traitements

Le burn-out (parfois écrit ‘burnout’ ou ‘burn out’), ou syndrome d’épuisement professionnel, est un trouble psychologique relativement moderne associé principalement au monde du travail. Ce trouble apparaît habituellement lorsqu’un employé fait face à une surcharge quotidienne de travail. Les symptômes du burn out touchent principalement les employés, mais le trouble peut également affecter des étudiants, en raison d’une charge excessive d’études et de travaux, ou bien encore des personnes soumises à une forte pression comme les athlètes et les artistes professionnels.

La gravité des symptômes du burn-out diffère d’une personne à l’autre, et certaines personnes sont plus enclines à développer ce trouble psychologique. Par exemple, à charges de travail équivalentes, une personne pourrait sans problème réaliser ses tâches quotidiennes alors que son collègue, pour sa part, pourrait ne pas être en mesure de supporter la pression. Tout est une question de capacité et de personnalité. Chez certaines personnes, l’apparition du burn out peut être un processus à long terme; la personne accumule du stress et de la pression mois après mois et finit un bon matin par craquer. Chez d’autres, le burn-out peut apparaître très rapidement, du jour au lendemain, sans qu’il n’y ait réellement eu de signes avant-coureurs détectables par les proches ou la personne elle-même.

Les causes du burn-out

Bien que le burn-out soit principalement associé à une surcharge de travail, celui-ci peut également apparaître lorsqu’une personne se sent dévalorisée au travail, si elle sent que son opinion ne compte pas, si elle se considère à l’écart des décisions prises concernant son travail, ou bien lorsqu’elle rencontre des problèmes de communication avec la direction.

Certains facteurs plus rares peuvent également être la cause d’un burn-out tels que :

  • Le trafic automobile (certains passent jusqu’à 4 heures par jour dans le trafic!)
  • La condition physique (comme des douleurs rendant le travail plus dur à accomplir)
  • Environnement bruyant (en particulier dans les emplois d’usinage)
  • Une condition financière précaire
  • La peur constante de perdre son emploi
  • Un conflit avec un collègue ou un supérieur
  • Etc.

Les symptômes du burn-out

Une personne en période de burn-out se retrouve en situation de stress chronique. Qu’elle soit au travail, chez-elle ou dans n’importe quel environnement, le stress est omniprésent.

On classifie les symptômes du burn-out en deux catégories distinctes, les symptômes psychologiques et les symptômes physiques.

Symptômes psychologiques du burn-out

  • Stress chronique
  • Anxiété
  • Agressivité
  • Colère
  • Énervement et irritabilité
  • Baisse de l’estime de soi
  • Sentiment d’abandon
  • Démotivation totale
  • Peur irrationnelle de se rendre sur le lieu de travail
  • Distraction et difficulté de concentration
  • Difficultés dans les communications
  • Isolement
  • Toxicomanie
  • Pensées suicidaires
  • Etc.

Symptômes physiques du burn out

  • Fatigue chronique
  • Insomnie
  • Douleurs physiques occasionnées par le stress (point dans le haut du dos, courbature, migraine, douleurs musculaires, etc.)
  • Hypertension
  • Troubles de la mémoire
  • Tensions musculaires permanentes
  • Perte de libido
  • Respiration rapide
  • Troubles intestinaux
  • Perte d’appétit
  • Etc.

Le traitement du burn-out

Officiellement, le burn-out n’est pas reconnu comme une maladie mentale, mais plutôt comme un trouble de l’adaptation. Ainsi, il ne figure pas dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM), ce qui le rend parfois difficile à diagnostiquer par les médecins. Alors que le médecin identifie les symptômes physiques, il arrive souvent qu’il réfère les patients ayant des symptômes de burn-out à un psychiatre afin d’obtenir un diagnostic plus éclairé et une évaluation psychologique complète.

Traitements psychologiques

Lorsque le diagnostic de burn-out est établi, l’arrêt de travail pour une période indéterminée est fortement recommandé. La personne souffrant d’un burn-out sera référée chez un psychologue (ou psychiatre) afin de traiter les troubles du patient. La personne souffrant de burn-out devra également être mise au repos et éloignée le plus possible des sources de stress qui ont causé l’épuisement professionnel. Les traitements psychologiques sont la plupart du temps très efficaces et préférés à des traitements plus lourds.

Traitements pharmacologiques (médicamenteux)

Lorsque le patient ne répond pas aux traitements psychologiques, des traitements médicamenteux peuvent être prescrits. On parle la plupart du temps d’anti-dépresseurs, qui modifient la chimie du cerveau et aident le patient à se débarrasser du fléau qu’est le burn-out. Bien que ces traitements puissent avoir des effets secondaires importants, ils sont pour la plupart du temps très efficaces pour traiter les cas lourds d’épuisement professionnel. Si vous vous sentez stressé au travail et que vous vous sentez concerné par les différents symptômes décrits ci-haut, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé.

Prévention de l’épuisement professionnel

La prévention est sans aucun doute l’un des meilleurs remèdes contre le burn-out car comme le dit l’adage : « Mieux vaut prévenir que guérir »! Voici quelques éléments de prévention à mettre en place pour éviter le burn-out :

  • Établissez vos limites: Établissez les limites à ne pas dépasser concernant la charge de travail, les heures supplémentaires, vos tâches et responsabilités et faites-en part à votre supérieur.
  • Apprenez à déléguer : Si votre charge de travail vous submerge, parlez-en à votre patron ou vos collègues afin de voir si quelqu’un pourrait vous aider dans vos tâches. Peut-être que vous êtes débordé, mais cela ne veut pas dire que tous vos collègues ont la même charge de travail. Certains pourraient être disponibles et en mesure de vous venir en aide. N’oubliez pas que le but de votre employeur n’est pas de vous donner le plus de travail possible; il est plutôt d’assurer la saine performance de l’entreprise.
  • Apprenez à dire non: Il faut éviter de se retrouver dans une situation de surcharge de travail en apprenant à refuser du travail, que ce soit de la part d’autres collègues ou de son supérieur.
  • Faites du sport et ayez un mode de vie sain : C’est bien connu et scientifiquement prouvé; faire du sport et avoir un mode de vie sain contribuent à diminuer le stress et à avoir une meilleure santé mentale. Prenez le temps d’aller au gym ou de faire votre jogging quotidien, dormez bien et mangez sainement.
  • Gardez des moments pour vous : Réservez-vous au moins une heure par jour pour profiter d’un moment de plaisir ou de relaxation avec vous-même. Vous pourriez par exemple écouter un épisode de votre série favorite, jouer à un jeu vidéo, lire un roman, dessiner, jouer de la musique, etc.
  • Changez d’emploi: Parfois, changer d’emploi suffira à éliminer tous les éléments susceptibles de conduire à un burn-out. Vous bénéficierez d’un nouvel environnement, de nouveaux collègues, de nouvelles tâches, l’effet de la nouveauté, l’excitation de nouveaux projets, etc. Certaines personnes craignent de changer d’emploi par peur de perdre au change en termes de salaire, d’avantages ou de proximité du lieu de travail. Il faut toutefois savoir qu’il y a en permanence plusieurs offres d’emploi disponibles dans votre ville et qu’il est certain que plusieurs correspondent à votre profil d’emploi. Jetez un coup d’œil aux offres d’emploi de Jobboom et vous trouverez sans aucun doute un nouvel emploi qui sera à la hauteur de vos compétences.

Pour en savoir plus sur l’épuisement professionnel:

La cause fréquente du burn-out : le style de gestion d’un patron

10 causes de « burn-out ». Vivez-vous une de ces situations ?