Navigation des articles

marianne-landriau

Se faire connaître comme artiste

Ça y est! Vous tenez enfin votre diplôme d’artiste dans vos mains. Maintenant, à quelles portes frapper pour sortir de l’ombre et vendre vos œuvres?

L’une des premières démarches à entreprendre est d’adhérer à un ou plusieurs regroupements d’artistes. Même si leur mandat n’est pas de vous trouver des contrats, ces regroupements peuvent vous soutenir en vous offrant des activités de réseautage, des ateliers de formation et des informations sur les concours qu’ils chapeautent.

En s’inscrivant au Cercle des artistes peintres et sculpteurs du Québec, Jacynthe Brouillette, artiste peintre à ses débuts et diplômée en arts plastiques du Cégep de Trois-Rivières, a appris l’existence du Concours-Gala annuel présenté par l’organisme. «J’aimerais bien gagner un prix, car ça me donnerait de la visibilité», dit-elle.

Autre exemple des avantages qu’offrent les regroupements : l’Association des illustrateurs et illustratrices du Québec (AIIQ) organise chaque année une Soirée Portfolio. «Les artistes déposent un dossier chez nous, puis un jury sélectionne les participants. Ceux-ci sont alors invités à présenter leur portfolio complet à des acheteurs d’illustrations que nous avons invités à cette soirée», explique Amélia Giroux-Gagné, coordonnatrice de l’AIIQ.

Pour gagner du temps

Pour les artistes qui n’aiment pas solliciter des contrats, un agent peut s’avérer des plus précieux. Son mandat sera de protéger vos droits d’auteur, de négocier vos contrats, de vous aider dans la préparation de votre portfolio, et de veiller à augmenter votre notoriété. En échange, l’agent touchera un pourcentage des mandats octroyés, qui est déterminé dès le début du contrat. «Tout se doit d’être transparent», dit Lise Madore, fondatrice de sa propre agence.

«L’artiste doit aussi faire preuve d’une bonne ouverture d’esprit. Il doit accepter de déléguer et de faire confiance à son agent, qui connaît parfaitement le marché publicitaire, explique-t-elle. La complicité est primordiale!»

Créer son réseau

Il y a plusieurs autres façons de faire circuler votre nom. Les photographes et illustrateurs peuvent, par exemple, imprimer des cartes postales affichant leurs œuvres et les envoyer dans des agences de publicité ou des maisons d’édition qui sont souvent à la recherche de nouveaux talents. Un contrat s’y cache peut-être!

Partager

SUR LE MÊME SUJET