Navigation des articles

equipe-jobboom

Profession : éducateur en services de garde

David Proteau travaille comme éducateur en services de garde à l’École de la Clairière à Boisbriand. Chaque jour, il doit préparer et organiser différentes activités pour les enfants, entre leurs périodes de classe.

Pour en savoir plus sur cette formation : Carrières d’avenir : Techniques d’éducation à l’enfance

Rôle et tâches

Pour ce diplômé du Cégep de Sherbrooke, le choix du programme en techniques d’éducation à l’enfance a été une bonne décision. «Le programme est vraiment complet et les notions apprises lors de ma formation me sont utiles tous les jours», explique-t-il.

L’éducateur intervient auprès d’enfants âgés de 12 ans et moins. Son rôle consiste à organiser, à planifier et à animer des activités sportives, culturelles et artistiques. «Je dois encadrer les enfants et les aider à régler les conflits entre eux. Je suis aussi un confident pour certains. Je dois donc non seulement être créatif dans l’organisation des activités, mais également dans la façon dont j’aborde l’enfant pour discuter d’un problème», souligne David.

Il arrive à l’école à 6 h 45 le matin et quitte généralement autour de 18 h. Il travaille avec les enfants avant les classes, le midi ainsi que durant les journées pédagogiques pour les jeunes qui y sont inscrits. David profite des périodes où les enfants sont en classe pour préparer des jeux, des activités de bricolage ou d’arts plastiques, des ateliers scientifiques ainsi que des activités à caractère plus culturel comme l’art dramatique, les chansons, etc.

Dans l’exercice de ses fonctions, l’éducateur peut également être appelé à déceler certains problèmes chez les enfants dont il est responsable. Il signalera les conclusions de ses observations aux parents de l’enfant concerné et enverra celui-ci à un spécialiste ou à un psychoéducateur qui pourra élaborer un plan d’intervention approprié.

Qualités recherchées

Chargé de la planification des activités pour les enfants, David doit être créatif et imaginatif. Il estime que la polyvalence et la facilité d’adaptation sont aussi des qualités à posséder. L’éducateur doit être en mesure de travailler en équipe, être à l’écoute des enfants et faire preuve d’autonomie.

Appelé à côtoyer des gens de différents groupes d’âges, des enfants aux parents en passant par les autres membres du personnel, l’éducateur doit avoir une facilité à communiquer avec tout ce beau monde. Enfin, une bonne santé psychologique et physique ainsi qu’une certaine maturité affective s’ajoutent aux caractéristiques recherchées pour la profession.

David s’implique activement à l’école où il travaille. Ça lui a permis de devenir au fil des mois une personne-ressource importante. «Je fais maintenant partie de la vie étudiante et l’on me donne plus de responsabilités. Par exemple, l’année prochaine, je serai en charge de l’inscription des enfants à la maternelle, indique-t-il. J’en fais plus que ce qui est exigé, mais ça m’est bénéfique, car mon salaire est ajusté en conséquence.»

Défis et perspectives

Durant leurs premières années sur le marché du travail, les diplômés sont généralement confrontés à la précarité. «Ils multiplient les remplacements avant d’obtenir un poste à temps plein», résume Élise Tétrault, coordonnatrice du programme en techniques d’éducation à l’enfance du Cégep de Sherbrooke.

Par ailleurs, les techniciens se heurtent très souvent au préjugé selon lequel on n’a pas besoin de diplôme pour garder les tout-petits… «Quand on passe 50 heures par semaine avec un enfant, on ne le surveille plus, on l’éduque!» rétorque Mme Tétrault, pour qui la connaissance du développement chez l’enfant est essentielle à tout accompagnement.

Les diplômés disposent d’un véritable coffre à outils pour favoriser l’éveil des tout-petits : ils peuvent offrir des activités basées sur la musique, les arts plastiques et les sciences, tout en s’appuyant sur leurs connaissances en psychomotricité. 03/01 (mise à jour 03/07)

NDLR : Les personnes citées dans ce texte peuvent avoir changé d’emploi depuis l’entrevue, mais leur témoignage demeure utile à la compréhension du métier illustré.

Horaires et milieux de travail

  • Les employeurs de ces diplômés sont les centres de la petite enfance, les services de garde en milieu scolaire et les jardins d’enfants.
  • Les diplômés peuvent aussi travailler à titre de conseillers pédagogiques auprès des centres de la petite enfance ou en milieu familial.
  • L’horaire est régulier.
  • Les techniciens travaillent le jour, sur des périodes s’étalant de 8 à 10 heures.
  • Ceux qui travaillent en milieu scolaire ont un horaire entrecoupé de périodes d’arrêt. Ainsi, ils peuvent travailler en début de journée, pendant l’heure du dîner et à la fin des classes, mais être libres lors des périodes de classe.

Champs d’intérêt

  • aime les enfants et le jeu
  • aime captiver l’attention, animer et enseigner
  • aime imaginer et planifier des activités et des jeux
  • aime se sentir utile et assumer des responsabilités

Aptitudes

  • dynamisme, humour, autonomie et leadership
  • ouverture d’esprit et empathie envers les enfants
  • grande facilité à communiquer verbalement
  • polyvalence, sens de l’organisation et créativité
  • sens des responsabilités et patience
  • résistance physique et émotionnelle
Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.
Partager