Navigation des articles

equipe-jobboom

Carrières d’avenir : Techniques d’éducation à l’enfance

education_enfance

Perspectives d’emploi et débouchés pour les diplômés du DEC Techniques d’éducation à l’enfance.

Il y a un manque d’éducatrices*, car outre les importants besoins, de plus en plus de finissantes poursuivent à l’université ou font une autre technique pour se spécialiser.

L’apparition du réseau des centres de la petite enfance (CPE), en 1997, est le point de départ de l’augmentation constante de la demande d’éducatrices.

Profil recherché

Le plus grand défi de l’éducatrice est de répondre aux besoins de chacun des enfants, même s’ils sont en groupe. On doit être assez ouverte d’esprit pour respecter la personnalité de chacun, ce qui inclut sa famille et ses valeurs.

La polyvalence et la débrouillardise sont nécessaires, car il faut être capable d’adapter ses interventions aux enfants et aux situations, qui sont imprévisibles.

Une bonne santé physique et psychologique est essentielle. Il faut savoir jouer avec les enfants, mais également être solide afin de pouvoir gérer les situations plus difficiles. L’habileté à communiquer aussi bien avec les parents qu’avec ses collègues de travail est indispensable.

Perspectives

L’expérience aidant, les éducatrices peuvent devenir agentes de soutien technique et professionnel dans les bureaux coordonnateurs et les CPE.

Elles travaillent aussi comme agentes de conformité, qui sont responsables des inspections et du soutien des services de garde en milieu familial.

Les rares diplômés masculins sont très recherchés. Les enfants adorent leur façon plus physique de travailler, et les modèles masculins sont rares dans certains milieux familiau.

*Le féminin est utilisé dans cet article étant donné la très grande proportion de femmes diplômées en techniques d’éducation à l’enfance.

Plus d’information

Statistiques

Comment interpréter l’information

Nombre de diplômés : 733
Diplômés en emploi : 78,6 %*
À temps plein : 77,1 %
En rapport avec la formation : 94,1 %
Aux études : 18,2 %
Taux de chômage : 1 %
Salaire hebdomadaire moyen : 587 $

Source : La Relance au collégial en formation technique – 2013

* Ce faible taux d’emploi peut s’expliquer par le pourcentage élevé de diplômés qui poursuivent leurs études (18,2 %).

Pour connaître les établissements qui offrent ce programme, consultez l’Inforoute de la formation professionnelle et technique.

Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.
Partager