Navigation des articles

anick-perreault-labelle

L’expert de Google

Photo : Annette Shaff / Shutterstock.com

Le moteur de recherche Google traite environ 65 % des requêtes des internautes du monde entier. Quand une entreprise veut se faire connaître via le Web, elle a intérêt à se faire repérer rapidement par cette imposante machine : une mission parfaite pour Martin Duguay!

Expert en référencement, poste mieux connu dans l’industrie sous l’appellation de «spécialiste SEO» (search engine optimization), Martin Duguay travaille pour Egzakt, agence de Trois-Rivières spécialisée en publicité et en communication interactives.

«J’ai entre autres optimisé le site www.telephonecellulairecanada.com, indique Martin. Maintenant, quand quelqu’un tape ‘‘téléphone cellulaire’’ dans Google, le site apparaît dans la première page des résultats. Ce n’est pas rien, puisque ces deux mots-clés produisent plus de 200 000 résultats!», se réjouit l’expert.

Ce qu’il préfère dans son travail? Amener ses clients sur la première page de résultats de Google. «Au fil des jours, le site Web de mes clients passe de la dixième page à la 5e, puis à la 1re», dit Martin.

Apprivoiser Google

Pour arriver à ses fins, Martin modifie le contenu des pages Web des clients d’Egzakt afin que l’algorithme de Google leur donne la meilleure cote possible.

Martin établit d’abord une liste des mots-clés qui représentent les activités du commerçant et qui sont souvent utilisés par les internautes.

«Pour optimiser le site Web d’un vendeur de piles, par exemple, je vérifie si les Québécois utilisent le mot pile ou batterie dans leurs recherches», explique-t-il. Il s’assure ensuite que ces mots-clés apparaissent sur la page d’accueil du site du vendeur, puisque c’est souvent la première que Google trouve. Pour améliorer encore plus la cote du site, il transforme ensuite ces mots-clés en hyperliens. «Ça montre qu’ils sont importants, dit-il. Google leur accorde donc plus de poids.»

Popularité à la hausse

Martin accroît aussi la popularité des sites qu’il optimise. Pour ce faire, il augmente le nombre de pages Web qui donnent ce site comme référence via des hyperliens. Par exemple, il s’assure que l’adresse des sites de ses clients figure dans tous les répertoires et annuaires Internet pertinents.

Enfin, Google privilégie les sites qui sont actifs et qui reçoivent beaucoup de visiteurs. «Pour augmenter le trafic sur le site d’une boucherie, par exemple, on invite les internautes à y poster leurs recettes», dit Martin. Cette activité sur le site capte davantage l’attention de Google.

Un passionné du Web

Martin a entamé le programme d’études collégiales Techniques de l’informatique au Collège de Maisonneuve il y a une dizaine d’années. «Mais je ne l’ai jamais fini. Comme j’ai développé une passion pour Internet, j’ai préféré terminer l’attestation d’études collégiales (AEC) en développement de sites Web et commerce électronique.»

Avant de décrocher son poste à Egzakt, Martin a travaillé en développement Web et en support informatique pendant une dizaine d’années, essentiellement comme travailleur autonome. Son intérêt marqué pour les technologies de l’information l’amène à se perfectionner sans cesse. En 2007, il a obtenu un certificat en commerce électronique de HEC Montréal (aujourd’hui appelé «certificat en gdes affaires électroniques») et il est inscrit au certificat en informatique de l’Université du Québec à Trois-Rivières, question de continuer à gagner contre l’algorithme de Google!

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *