Navigation des articles

melanie-marquis

Préparer sa démission en trois étapes

demission_boite

Si quitter son emploi est facile à dire et à faire pour certains travailleurs, pour d’autres, l’idée d’annoncer leur départ est source d’angoisse. Comment y arriver?

La porte du bureau de Diane Fellice, conseillère en orientation et présidente de Fellice Stratégies humaines, s’ouvre fréquemment sur des travailleurs malheureux au boulot. «Souvent, la seule solution préconisée, c’est la démission», explique-t-elle. Toutefois, avant de passer à l’action, identifiez bien votre malaise. Vous songez à quitter parce que votre patron vous donne des ulcères d’estomac? «Vous avez peut-être un problème avec l’autorité. Le même schème pourrait se répéter ailleurs», avertit Mme Fellice. Une démission ne serait alors peut-être pas la bonne solution.

Départ en trois temps

Vous avez bien réfléchi et vous souhaitez réellement démissionner? Voici maintenant la marche à suivre, proposée par Florent Francoeur, président-directeur général de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

1. Préparez le terrain
Besoin de nouveaux défis? Parlez-en à votre patron. S’il ne peut vous confier d’autres projets, il ne sera pas surpris lorsque vous lui annoncerez votre départ.

2. Recherchez un emploi
Avant de quitter, prenez le temps de trouver un nouvel emploi qui correspond mieux à vos aspirations. Si vous décrochez un poste, signez un contrat avec l’entreprise qui vous recrute. Votre embauche sera alors officialisée.

3. Annoncez votre démission
Avisez d’abord votre patron, puisqu’il est le principal intéressé. Expliquez-lui honnêtement les motifs de votre départ. Si vous craignez de le lui annoncer en personne, rédigez une lettre de démission que vous lui remettrez en main propre. Demandez à votre supérieur d’en prendre connaissance seul et attendez d’être convoqué. La lettre de démission – non obligatoire – vous permet d’expliquer clairement les raisons de votre départ. «Les patrons le comprendront, cela ne sera pas mal vu», estime M. Francoeur. Votre supérieur est responsable d’annoncer votre démission au reste de l’équipe.

Enfin, avisez vos clients et fournisseurs. Révélez votre date de départ et le nom de votre successeur. Ils seront alors rassurés que la transition s’opérera sans heurt. Vous leur laisserez également le souvenir d’un travailleur qui sait faire preuve de professionnalisme.

Partager

SUR LE MÊME SUJET