Navigation des articles

jean-pierre-lemaitre

La méthode S.M.A.R.T.

Vous avez soif de changements, mais ne savez pas comment vous y prendre? Voici les conseils de l’auteur et conférencier Jean-Pierre Lemaitre, pour y arriver. Dans cette chronique, il explique comment se fixer des objectifs concrets et… réalistes.

Après avoir vu l’importance de se fixer des objectifs, voici une méthode efficace pour les formuler adéquatement. Celle-ci est désignée par l’acronyme S.M.A.R.T. Cette approche simple et pragmatique a pour finalité d’aider toute personne désirant atteindre ses buts.

S comme spécifique

Un objectif qui n’est pas précis est considéré comme une bonne intention, et non pas comme un vrai objectif. Dans une grande majorité des cas, les objectifs manquent de précision, comme dans les exemples suivants :

  • «Il faut que je trouve un nouvel emploi.»
  • «Je veux que mon prochain job soit intéressant!»
  • «Je dois être plus actif dans ma recherche.»



Pour transformer ces bonnes intentions en objectifs précis, vous devez être capable de répondre à quelques questions :

  • Quel type d’emploi souhaitez-vous vraiment?
  • Que signifie pour vous «intéressant»?
  • Qu’entendez par «être plus actif?»


M comme mesurable

Apporter un élément de mesure aux objectifs que vous visez vous aidera à prendre le pouls de votre évolution et facilitera considérablement l’atteinte de ceux-ci. Par exemple :

  • «Un travail intéressant sera celui où je pourrai acquérir des nouvelles compétences».
  • «Je serai plus actif si je réponds à au moins 6 offres par semaine».



Le fait d’ajouter des moyens de mesure dans la formulation de vos objectifs facilitera la progression de votre démarche.

A comme audacieux

De nombreux explorateurs, aventuriers, chercheurs, sportifs et malades n’auraient jamais réussi ce qu’ils ont entrepris s’ils n’avaient pas fait preuve d’une certaine audace.

Faire preuve d’audace, c’est l’équivalent de se lancer des défis. Le niveau d’énergie nécessaire pour se mettre en action et persévérer vers un but est souvent identique, quelle que soit la taille du défi, alors, pourquoi ne pas oser placer la barre un peu plus haut? Voici quelques exemples :

  • Postulez un emploi dans une entreprise prestigieuse, plutôt que dans une compagnie sans envergure.
  • N’hésitez pas à contacter directement une personne haut placée dans l’organisation.


R comme réaliste

Il y a un risque à se fixer des objectifs audacieux : cela peut nous entraîner vers des objectifs irréalistes. Il faut donc choisir des buts que l’on peut réellement atteindre même s’ils sont très élevés.

Apprécier le réalisme d’un objectif n’est pas un exercice facile. Si vous êtes de nature optimiste, votre cible sera peut-être trop élevée; si, par contre, vous manquez d’audace, elle sera peut-être trop basse.

Pour vous aider, il faut vérifier deux paramètres :

  1. Les moyens nécessaires pour l’atteindre : Avez-vous les ressources et les capacités requises pour réaliser vos ambitions?
  2. Le temps : avez-vous assez de temps pour accomplir tout ce qui est nécessaire?


T comme temporel

Le temps fait partie des caractéristiques dont nous devons tenir compte dans la détermination d’un objectif. Sans échéance précise, aucun impératif de priorité n’est donné à un projet et les chances de mise en route du processus sont extrêmement faibles.

Vous avez probablement déjà entendu ce genre d’intentions :

  • «Je dois changer de secteur d’activité.»
  • «Je commence bientôt à regarder les opportunités qui s’offrent à moi.»
  • «Il est temps pour moi de laisser cet emploi.»



Le simple fait de ne pas être capable de répondre à la question «quand?» rend ce genre d’«objectif» quasi impossible à atteindre. Pour définir la date de réalisation d’un objectif, vous devez tenir compte des actions à entreprendre ou des moyens à déployer en cours de route. Il est donc nécessaire d’établir un échéancier pour tous les objectifs que l’on choisit, en précisant la date du début et celle de la réalisation finale.

Pas d’excuses pour mémoriser :

  • Soyez S.M.A.R.T avec vos objectifs.
  • Sachez précisément ce que vous souhaitez.
  • Donnez-vous les moyens d’atteindre vos buts (ressources + temps).





Jean-Pierre Lemaitre est formateur, conseiller expert et conférencier. Cette chronique est adaptée de son ouvrage, Pas d’excuses! Mode d’emploi pour passer à l’action, publié aux Éditions de l’Homme.

Voir toutes les chroniques de la série «Pas d’excuses»

Ce contenu a été publié le Coaching, Recherche d'emploi par Jean-Pierre Lemaitre. Mettez-le en favori avec son permalien.
Jean-Pierre Lemaitre

À propos de Jean-Pierre Lemaitre

Jean-Pierre Lemaitre, certifié en psychologie positive, est formateur, conseiller et conférencier expert en développement des compétences humaines, dans les domaines de la vente, de la communication interpersonnelle et de la réussite personnelle Avec son approche unique, il permet aux individus d’atteindre leurs objectifs en étant plus efficaces à travers des stratégies simples. Il est auteur du livre Pas d'excuses! Mode d'emploi pour passer à l'action, publié aux Éditions de l’Homme.
jean-pierre-lemaitre
Jean-Pierre Lemaitre

Jean-Pierre Lemaitre, certifié en psychologie positive, est formateur, conseiller et conférencier expert en développement des compétences humaines, dans les domaines de la vente, de la communication interpersonnelle et de la réussite personnelle Avec son approche unique, il permet aux individus d’atteindre leurs objectifs en étant plus efficaces à travers des stratégies simples. Il est auteur du livre Pas d'excuses! Mode d'emploi pour passer à l'action, publié aux Éditions de l’Homme.

Voir ses derniers articles »

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *