Navigation des articles

jean-sebastien-marsan

Blogue 101

En bloguant, un chercheur d’emploi peut faire connaître son expertise, démontrer sa compétence et effectuer une veille sur l’actualité dans son secteur d’emploi. En prime, les travailleurs autonomes et les entrepreneurs peuvent s’attirer de la clientèle parmi les internautes!

Exemples à suivre

Martine Gingras, rédactrice pigiste, anime le blogue Banlieusardises. Toutes les «choses futiles et agréables» du grand 450 y passent : cuisine, jardinage, rénovations, etc. Le cas de Martine Gingras illustre bien les avantages que l’on peut retirer d’un blogue. «C’est une super carte de visite. Je pourrais dire plein de belles choses sur moi dans un CV ou une lettre de présentation, mais mon blogue me permet de le prouver au quotidien», dit-elle. Martine Gingras attribue en partie à la popularité de son blogue plusieurs des contrats obtenus ces dernières années, notamment des chroniques «banlieue» dans Le Journal de Montréal et Coup de pouce.

Éric Baillargeon, spécialiste en «rayonnement Web» (pour s’assurer qu’un site Web soit visible dans les résultats des moteurs de recherche, les réseaux sociaux, etc.), affirme que son blogue lui procure neuf clients sur dix. «Les commentaires des lecteurs m’apportent aussi de nouveaux points de vue, ce qui me permet de m’améliorer.»

Se préparer

• «Avant de démarrer un blogue, il faut faire des recherches sur ceux qui existent déjà dans son créneau», souligne Éric Baillargeon. Tant qu’à bloguer, autant se démarquer.

• L’inscription auprès d’un hébergeur spécialisé, par exemple Blogger (propriété de Google), est simple, rapide, généralement gratuite, mais l’hébergeur peut imposer sa pub. Le blogueur bénéficie de quelques options de personnalisation : choisir la structure du blogue, les couleurs, etc.

• Installer un outil de publication de blogue sur son propre serveur Web, par exemple WordPress, demande des connaissances techniques. C’est une solution plus coûteuse, car il faut acheter le logiciel, que l’on configure et personnalise ensuite à sa guise.

• Avant de lancer un blogue, y publier quelques billets à l’avance. Une coquille vide n’attirera pas l’attention. Et durant les premiers mois, il faut être prêt à y consacrer du temps. Par la suite, un ou deux billets par semaine suffiront.

Partager

SUR LE MÊME SUJET