Navigation des articles

roxane-rashidian

4 astuces pour se préparer en vue d’un événement de réseautage

4  astuces pour se préparer en vue d’un événement de réseautage

Photo : pogonici / Shutterstock

Il n’y a pas de mauvaise méthode pour aborder un 5 à 7 professionnel – ou tout autre événement de réseautage. On peut parfaitement décider de s’y rendre armé simplement de ses cartes professionnelles et d’un état d’esprit positif. Appelons ça la technique «Forrest Gump».

Toutefois, quelques astuces et démarches préalables peuvent vous permettre de partir avec une bonne longueur d’avance pour tirer un maximum de bénéfices de votre expérience – et, du même coup, améliorer celle des autres.

1. Cibler les événements pertinents pour vous

Pensez à tous les événements généralistes, simplement étiquetés «5 à 7». Très bien.

Imaginez maintenant un événement thématique qui est en lien direct avec votre projet d’affaires, ou qui est susceptible de répondre précisément à vos objectifs de carrière. C’est encore mieux, non?

La première chose à faire, lorsqu’on détecte un événement d’affaires, c’est de mener une petite enquête pour s’assurer qu’il sera pertinent pour nous. Voici quelques-unes des informations à obtenir :

  • Qui est l’organisateur?
  • Quels événements a-t-il initiés par le passé, et à quelle fréquence?
  • Quelle est sa réputation / la réputation de ses événements?
  • Où / dans quel cadre l’événement a-t-il lieu?

Une bonne façon d’obtenir ces détails est de contacter directement l’organisateur de l’événement.

Un événement pertinent pour vous le sera aussi pour les autres participants; vous aurez donc naturellement plus d’affinités avec eux, ce qui facilitera les premiers contacts.

2. Garder un œil sur la liste des participants

Les organisateurs ne sont pas toujours en mesure de fournir une liste de participants, mais il existe une solution pour remédier à cet aléa : utiliser les réseaux sociaux.

Une recherche sur Twitter vous permettra d’identifier les personnes qui relaient et parlent de l’événement.

L’étude de l’onglet «Participants» d’un événement Facebook vous renseignera sur les personnes qui manifestent un intérêt pour l’événement en question.

Complétez vos recherches en fouillant sur leur profil LinkedIn. Voilà un fastidieux, mais redoutable outil pour préparer la prochaine phase d’approche.

3. Établir les premiers contacts

Identifiez quelques personnes avec qui vous partagez des affinités et engagez la conversation via Twitter, Facebook Messenger ou LinkedIn. Peu importe le moyen de communication utilisé, vous avez une «quinte flush» entre les mains :

  • Vous avez un prétexte pour contacter la personne : l’événement comme trait d’union
  • Vous valorisez votre interlocuteur en vous adressant à lui
  • Vous lui donnez une raison de venir, s’il est encore incertain
  • Vous gagnez du temps dans les présentations
  • Qu’il se présente ou non, vous gagnez un nouveau contact

Tout le monde est gagnant!

4. Peaufiner son «discours d’ascenseur»

C’est une chose de collecter des détails sur l’événement et ses participants au préalable, mais il ne faut pas oublier de rassembler des informations… sur vous-même!

Vous connaissez sans doute l’importance du «discours d’ascenseur» : c’est votre argumentaire de vente pour vous mettre en valeur rapidement et efficacement.

Pour le peaufiner, il est important d’avoir les idées claires sur soi-même et sur ses objectifs. Mais ne confondez pas cet exercice avec la préparation d’une entrevue d’embauche.

Dans le cadre d’une rencontre d’affaires, ce n’est pas tout d’être en mesure de se vendre en moins de deux minutes. Il faut aussi considérer les choses sous un angle plus large. Votre objectif est d’abord d’établir une connexion à double sens, qui ne se limite pas à ce que vous faites, ni sur ce que vous cherchez à obtenir.

roxane-rashidian
Roxane Rashidian

Roxane Rashidian est directrice générale de MONTREAL 5A7, un site de référence pour trouver des événements d'affaires à Montréal. L’organisation aide les professionnels à développer leurs affaires en optimisant l’identification des événements et l’expérience du réseautage.

Voir ses derniers articles »

Partager