Navigation des articles

roxane-rashidian

3 actions pour entretenir vos nouveaux contacts après le réseautage

3 actions à réaliser pourau lendemain d’un événement de réseautage

Photo : Gajus / Shutterstock

Au lendemain d’un événement de réseautage, il est essentiel de faire un suivi avec les personnes rencontrées afin de vous assurer que les relations ainsi créées perdureront dans le temps.

Dans une vision à long terme, la question n’est pas tant de savoir comment faire votre suivi, mais plutôt «Comment suivre votre suivi».

Vous devez réaliser que cette manœuvre est plus qu’une série de petits courriels, de petites valses à un temps. Vous devez contextualiser les informations collectées et constituer des outils pour les rendre exploitables.

1. Groupez vos relations

À première vue, il y a quelque chose d’un peu «barbare» à catégoriser ainsi vos relations. En réalité, c’est le meilleur service que vous pouvez vous rendre – et que leur rendre.

Vous pouvez le faire via LinkedIn, à condition que le nombre de vos nouveaux contacts ne soit pas équivalent à la population d’une petite ville.

Vous pouvez aussi réaliser ce travail dans un tableur comme Excel, en créant vos règles et vos champs d’information personnalisés. À titre d’exemple :

  • Nom
  • Lieu et date de rencontre
  • Société et coordonnées (ou photographie de la carte professionnelle)
  • Lien vers la page LinkedIn
  • Sujets de discussion
  • Intérêts
  • Besoins exprimés (professionnels et paraprofessionnels)
  • Connexions possibles
  • Remarques personnelles
  • Date du dernier contact

Vous pouvez également utiliser des codes de couleur pour optimiser la lecture de vos transcriptions.

2. Connectez vos relations

Pour aller plus loin, regroupez vos contacts par secteurs d’activités ou centres d’intérêt, en vous appuyant par exemple sur les onglets de votre tableur. C’est la première étape menant à la connexion de vos relations entre elles.

Imaginez que vous entendez parler d’un événement sectoriel qui pourrait intéresser certains de vos contacts : porter l’événement à leur connaissance sera d’autant plus facile.

On se projette trop souvent au centre de son réseau. Mais à l’ère du numérique, il faut comprendre que votre réseau n’est pas qu’un tableau de chasse.

Vous êtes plutôt un petit maillon à l’intersection duquel se croise une multitude de réseaux. C’est votre tâche, lorsque cela est possible, de connecter les maillons et de leur donner un sens. C’est votre tâche d’être autre chose qu’un croisement que l’on emprunte sans même y prêter attention, et de devenir, à votre échelle, un carrefour d’interactions.

3. Prolongez l’expérience

Un simple courriel du lendemain n’est pas une façon polie de clore l’échange que vous avez eu. Ce message doit vous permettre de sceller votre relation avec la personne concernée.

Donnez-lui envie de vous lire, montrez-lui qu’elle avait bien votre attention durant votre échange initial – et surtout, qu’elle l’a toujours. Commencez dès à présent à répondre à ses besoins et à lui rendre service.

Ne bombardez pas votre nouveau contact de courriels intempestifs, mais revenez prendre des nouvelles de temps en temps de manière directe et personnelle (avancement de ses projets, etc.).

Proposez-lui de vous revoir pour approfondir tel sujet ou discuter de tel élément plus en détail autour d’un bon verre. Après tout, vous connaissez déjà ses goûts…

roxane-rashidian
Roxane Rashidian

Roxane Rashidian est directrice générale de MONTREAL 5A7, un site de référence pour trouver des événements d'affaires à Montréal. L’organisation aide les professionnels à développer leurs affaires en optimisant l’identification des événements et l’expérience du réseautage.

Voir ses derniers articles »

Partager