DEC Techniques d’hygiène dentaire (Saguenay–Lac-Saint-Jean)


< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 100%
Emploi en lien avec la formation :88.9 %
Taux de chômage : 0%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Après avoir terminé les études menant à l’obtention du DEC Techniques d’hygiène dentaire, les personnes diplômées pourront faire carrière à titre d’hygiénistes dentaires. Elles pourront travailler dans le secteur privé ou dans le domaine public. Leurs principales responsabilités consisteront alors à effectuer des traitements préventifs ou curatifs d’hygiène dentaire et à renseigner la population quant à la santé buccodentaire et à la prévention des maladies de la bouche et des dents.

Il est à noter que pour porter le titre d’hygiéniste dentaire, il est nécessaire d’obtenir un permis délivré par l’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec.

Professions visées 

  • Hygiénistes et thérapeutes dentaires (3222)

Qualités requises

Les futurs travailleurs du secteur d’activité de l’hygiène dentaire devront être capables de maintenir l’ordre et la propreté de leur environnement de travail en tout temps. L’écoute, le tact et l’empathie sont des qualités nécessaires pour suivre avec succès cette formation. Par ailleurs, on demandera aux personnes diplômées de faire preuve de minutie et de rigueur dans le cadre de leurs fonctions professionnelles.

Critères d’admissibilité à la formation

Il faudra satisfaire aux conditions générales d’admission du Règlement sur le régime d’études collégiales et réussir le cours de chimie de la 5e secondaire pour avoir accès à la formation collégiale en techniques d’hygiène dentaire.

Particularités régionales

Environ 200 personnes travaillent dans le domaine de l’hygiène dentaire au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Toutes les personnes diplômées de ce programme d’études dans la région en 2014-2015 étaient actives sur le marché du travail (88,2 %) ou aux études (11,8 %) à la suite de l’obtention de leur DEC. C’est du moins ce qu’indiquent les plus récentes données de l’Enquête Relance du ministère de l’Éducation.

Perspectives

Les perspectives d’emploi des hygiénistes dentaires sont intéressantes un peu partout dans la province. De fait, Emploi-Québec estime que ce métier fait partie des professions les plus « en demande » dans l’ensemble de la province.

À l’échelle régionale, les perspectives sont favorables pour les diplômés de ce programme d’études jusqu’en 2019.