Navigation des articles

christine-lanthier

Vos impôts et ceux des autres [infographie]

C’est le moment de préparer votre déclaration de revenus (vous avez jusqu’au 30 avril). Voici un aperçu de ce que vous allez devoir au fisc selon votre revenu en 2013. Tant qu’à y être, comparez-vous avec les voisins ontariens.

Aussi :
Les taux d’imposition pour 2013 et 2014
Est-ce pire qu’avant?
Les riches paient-ils assez d’impôt?
Les entreprises paient-elles leur juste part?
Le Québec est-il trop gourmand envers les entreprises?
Et le fédéral?

Taux d’imposition des particuliers par tranche de revenu

Taux d'imposition des particuliers par tranche de revenu

Taux d'imposition des particuliers par tranche de revenu
Sources : Agence du revenu du Canda, Revenu Québec, ministère des Finances de l’Ontario

Note : les taux sont calculés par tranche de revenu et non selon le revenu total. Par exemple, une personne dont le revenu est de 43 570 $ en 2013 paiera au fédéral 15 % d’impôt sur la première tranche de 43 561 $, soit 6 534,15 $, et 22 % sur le reste, soit 1,98 $

Est-ce pire qu’avant?

La plupart des contribuables québécois ont vu leur taux d’imposition diminuer au cours des dernières années.

Taux d’impôt sur le revenu total
ensemble des ménages, Québec, 1976-2011

Est-ce pire qu’avant?

Les riches paient-ils assez d’impôt?

Tout dépend de ce qu’on entend par «assez». Ils contribuent historiquement à plus de la moitié de l’impôt payé dans la province.

Part de l’impôt global, Québec, 2011

Les riches paient-ils assez d'impôt?

Cependant, selon une étude de l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques, les réductions des impôts des dernières années ont entraîné une importante diminution des recettes fiscales fédérales et provinciales, en proportion du PIB. Parallèlement, les revenus après impôts des plus riches ont augmenté de 16 % de 1980 à 2010, tandis que ceux des quatre quintiles inférieurs sont demeurés stables.

Les entreprises paient-elles leur «juste part»?

Les entreprises contribuent relativement peu au trésor public québécois, si on tient compte strictement de l’impôt.

Répartition des revenus du gouvernement du Québec, 2013-2014

Les entreprises paient-elles leur «juste part»?
Adapté de : Ministère des Finances du Québec, Profil économique et financier du Québec 2013.

Il est vrai que les entreprises versent aussi toutes sortes de cotisations d’employeurs (CSST, Régime d’assurance parentale, Régime de rentes du Québec, Assurance-emploi, Fonds des services de santé, 1 % de la formation et Commission des normes du travail). Ces charges seraient 31 % plus élevées qu’en Ontario, selon un rapport du Conseil du patronat du Québec. Les entreprises paient également des taxes de vente et des permis de toutes sortes.

Cela dit, les particuliers doivent aussi s’acquitter de cotisations, de taxes et de permis, ce qui, avec l’impôt, coûtait plus du quart du revenu moyen (28,7 %) en 2010, selon une étude de l’Institut de recherche en économie contemporaine.

Le Québec est-il trop gourmand envers les entreprises?

Le taux d’imposition des entreprises au Québec (11,9 %) demeure sous la moyenne de celui des provinces (12,44 %).

Taux d’imposition général des sociétés en 2013

Le Québec est-il trop gourmand envers les entreprises?
Sources : ministères des Finances des provinces et Statistique Canada

Et le fédéral?

Le taux d’imposition des entreprises au fédéral est en chute libre depuis plusieurs années.
Le taux d'imposition des entreprises au fédéral
Sources : Fondation canadienne de fiscalité, Finances of the Nation, éditions 2002 à 2010 et Agence du Revenu du Canada

> Voir toutes les infographies de Jobboom sur le marché de l'emploi et le monde du travail

Partager